La fin du pétrole

Philippe D. de Woluw√© Saint Lambert, nous envoie l’analyse suivante :

Depuis la large publicit√© du film d’Al Gore sur le changement climatique, les probl√®mes li√©s √† la consommation d’hydrocarbures sont connus, mais un probl√®me bien plus grave va nous tomber dessus dont personne ne parle (en tout cas pas la presse !).
C’est le probl√®me du pic du p√©trole (en anglais ¬ę¬†peak oil¬†¬Ľ) : il s’agit du moment o√Ļ la production de p√©trole atteint un maximum et puis commence √† d√©cro√ģtre.

Selon la majorit√© des experts, ce pic serait atteint durant la p√©riode 2010 – 2020, c’est √† dire demain !
(Synthèse des dates : voir [http://www.oleocene.org/index.php?page=synthese->http://www.oleocene.org/index.php?page=synthese] )

Le probl√®me n’est pas la fin du p√©trole, mais le moment o√Ļ la production n’arrive plus √† satisfaire la demande (et donc le prix du p√©trole s’envole).

La production de la majorit√© des pays producteurs de p√©trole est en d√©clin : aux Etats-unis depuis 1971, Royaume -uni 1999, Danemark 2002, Norv√®ge 2003,…

Les compagnies p√©troli√®res disent qu’il reste des r√©serves de p√©trole pour 40 ans, mais cette estimation ne tient pas compte du fait que la consommation augmente ( de 2.2 % / an selon l’Agence Internationale de l’Energie [http://www.iea.org/->http://www.iea.org/] )
et que les réserves sont largement surévaluées (voir Wikipédia : [http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_p%C3%A9trolier->http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_p%C3%A9trolier ] )

Le k√©ros√®ne utilis√© dans l’aviation commerciale n’est pas tax√© contrairement √† l’essence et au mazout routier.
Il repr√©sente grosso modo 25 % du billet d’avion, donc une hausse du p√©trole se r√©percute directement sur le prix du billet sans possibilit√© de jouer sur les taxes.

Avec un doublement du prix du p√©trole d’ici 5 √† 10 ans, [http://www.theoildrum.com/node/2828->http://www.theoildrum.com/node/2828]
je ne vois pas comment les compagnies pourraient encore faire des bénéfices.
Pour l’instant, elles s’en sortent en compressant le personnel et en ajoutant une sur taxe k√©ros√®ne,
([http://www.easyvoyage.com/pratique/23-les-taxes-aeriennes.html->http://www.easyvoyage.com/pratique/23-les-taxes-aeriennes.html])
qui fait que le prix pay√© peut d√©j√† √™tre doubl√©. A titre d’exemple , un ticket Paris New-York annonc√© √† 200 ¬Ä co√Ľte en r√©alit√© 400 ¬Ä avec la surtaxe k√©ros√®ne.
Avec une surtaxe √† 400 voire 800¬Ä c’est tout le tourisme de masse qui est dans la tourmente.
(Delta et Northwest, les troisi√®me et quatri√®me compagnies d’aviation am√©ricaines sont d’ailleurs d√©j√† en faillite [http://news.bbc.co.uk/1/hi/business/4244112.stm->http://news.bbc.co.uk/1/hi/business/4244112.stm ] )

Même si des recherches sont en cours pour limiter la consommation des avions )[http://www.evworld.com/news.cfm?newsid=12452->http://www.evworld.com/news.cfm?newsid=12452])
ou trouver une carburant de remplacement ([http://www.airliners.net/articles/read.main?id=98->http://www.airliners.net/articles/read.main?id=98])
, il n’y a pas de solution simple √† court / moyen terme.

La ¬ę¬†fin du p√©trole¬†¬Ľ est suivie depuis des ann√©es par des experts et g√©ologues au sein de l’ASPO (Association for the study of the peak oil [http://www.peakoil.net->http://www.peakoil.net]/)
Une antenne belge a été créée en avril 2007 : [www.aspo.be->www.aspo.be] pour informer la population et sensibiliser nos décideurs.

Une introduction en français :
[http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_p%C3%A9trolier->http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_p%C3%A9trolier ]

Sites en Belgique :
[http://www.peakoil.be/->http://www.peakoil.be/]
[http://www.aspo.be->http://www.aspo.be]/

En France:
[http://www.manicore.com->http://www.manicore.com]/

Dans le monde (en anglais)
[http://www.peakoil.net->http://www.peakoil.net]/
[http://www.theoildrum.com/->http://www.theoildrum.com/]