Lettre Ă  l’administration fiscale

Suggestion de demande d’une rĂ©duction du prĂ©compte immobilier.

Messieurs,

Ayant acquis mon habitation en 19…, j’ai acceptĂ© en connaissance de cause son prix, et paye Ă  l’Etat, en fonction du revenu cadastral, l’impĂ´t qui Ă©tait dĂą selon les pramètres de l’Ă©poque. A prĂ©sent, je suis lĂ©sĂ© Ă  plusieurs niveaux devant les rĂ©centes dĂ©cisions des pouvoirs publics et voici les raisons qui m’ont poussĂ© Ă  solliciter votre comprĂ©hension et concours :

– pollution par le bruit nettement supĂ©rieure Ă  celui de l’Ă©poque Ă©tant donnĂ© le nombre croissant d’avions survolant mon quartier, ce que je ne pouvais anticiper; la vie est devenue impossible le samedi et le dimanche car une ligne passe juste au dessus de notre maison.
pollution par la lumière des feux d’avions, Ă©galement supĂ©rieure Ă  celui de l’Ă©poque Ă©tant donnĂ© le nombre croissant de vols au dessus de mon quartier, causant des problèmes avec la malheureuse faune restante (les oiseaux s’en vont de mon jardin);
– pollution par les gaz d’Ă©chappements de ces avions entrainant soit une sĂ©cheresse anormale au dĂ©triment des espaces verts de mon jardin ou de mon quartier, soit une pluviositĂ© anormalement Ă©levĂ©e entrainant une humiditĂ© malsaine des habitations et une santĂ© prĂ©caire des enfants et personnes agĂ©es – premières victimes – usant d’un nombre sans cesse croissant de mĂ©dicaments;
– insĂ©curitĂ© sans cesse croissante due aux menaces de chutes d’avions suite aux menaces d’attentats portant prĂ©judice au niveau de la sĂ©curitĂ© physique de ma famille;
– insĂ©curitĂ© physique et psychologique sans cesse croissante due aux multiples changements d’opinions des dĂ©cideurs et leur inconsĂ©quence en matière de politique de survol, causant un stress inopinĂ© pour ma famille, chose egalement qui Ă©tait imprĂ©visible Ă  l’Ă©poque pour Bruxelles et ma Commune.

Etant donnĂ© cette situation que je n’ai pas pu ni prĂ©voir ni Ă©viter et a dĂ©faut d’avoir recu a temps et heure ni votre avis ni votre concours, je vous demande instamment de bien vouloir reconsidĂ©rer le niveau de mon RC par un « geste commercial » en considĂ©rant les consĂ©quences problèmes critiques et consĂ©quences Ă  votre charge pour ma famille :

– santĂ© des adultes et des enfants habitant sous mon toĂ®t dans un environnement nettement plus stressant (cancers, dĂ©pression, perte d’emploi, peste aviaire, …)
– sĂ©curitĂ© physique de la famille dans une perspective nettement moins sure en cas d’accidents d’avions ou de terrorisme sur mon habitation ou mes proches
– capacitĂ©s mentales et intellectuelles rĂ©duites par un environnement de stress nettement supĂ©rieur et non anticipable (perte d’emploi, instabilitĂ© familiale, divorces, …).

Pour ces diverses raisons, je sollicite une rĂ©duction sensible du prĂ©compte immobilier de mon bien Ă©tant donnĂ© la nette diminution de valeur du bien et de son revenu locatif, imprĂ©visibles au moment de son acquisition ou de sa location. A dĂ©faut d’un « geste commercial » de la part de l’autoritĂ© ad-hoc, je me verrai contraint de rejoindre toute nouvelle action de mise en demeure du Collectif BRAL pour obtenir rĂ©paration par voie de faits (nettement plus couteuse pour vous).

Je demande au Collectif de préparer la plainte en bonne et due forme pour cette situation impondérable dans mon chef mais soluble dans le chef du percepteur, selon « situation de crise ».

Dans l’attente de votre rĂ©ponse, que j’espère favorable, je vous assure du caractère non-personnel de la prĂ©sente, vous remercie d’avance de votre meilleure comprĂ©hension et collaboration pour
établir un « geste commercial » cadastral.

Bien sincèrement,

Ceux qui désirent suivre cette démarche peuvent envoyer leur lettre à
l’attention de M. Dirk Vyverman, Cabinet de l’Administrateur gĂ©nĂ©ral des impĂ´ts – North Galaxy – bte 20, Boulevard du Roi Albert II, 33, 1030 Bruxelles – Belgique
TĂ©l. ++32 (0)2/336.64.89 Email info.aabagi@minfin.fed.be