Ce mardi 24 avril sur RTBF La Première

Dans le dossier du jour qui a suivi le journal de la Premi√®re √† 13h √©tait abord√© le probl√®me du survol de Bruxelles, suite √† une proposition du ministre flamand Peeters, qui sugg√®re une r√©duction du nombre des vols de nuit apr√®s le d√©part de DHL et l’allongement jusqu’√† 07h de l’interdiction de l’usage des avions les plus bruyants.
Car en effet, cette semaine se tient la derni√®re r√©union de concertation Flandre/Bruxelles avant l’entr√©e en vigueur de la p√©riode ¬ę¬†d’affaires prudentes¬†¬Ľ, cad la p√©riode proche des √©lections du 10 juin 2007 et durant laquelle le f√©d√©ral ne peut plus prendre de d√©cision importante.
Et c’est √† partir du 10 mai 2007 que Bruxelles Air Libre Brussel appliquera son droit d’exiger des astreintes du gouvernement f√©d√©ral en cas de non-respect des normes de bruit de la R√©gion de Bruxelles.

On a entendu successivement Mme Huyttebroek, tr√®s ferme sur le non-survol des zones les plus peupl√©es et excluant la possibilit√© de renoncer √† ces normes de bruit alors que les plus hautes instances nationales en ont confirm√© la validit√©. Mr Landuyt, pr√©tendant qu’il n’y aurait plus de r√©clamations parce que les avions ne feraient plus de bruit!!! Et notre porte-parole, Maurice Seewald, approuvant Mme Huyttebroek, et r√©affirmant que les astreintes seraient bien lev√©es, et soulignant au passage que les associations de la p√©riph√©rie, et particuli√®rement le Noordrand, √©taient √† pr√©sent demandeurs des m√™mes normes que Bruxelles et aussi de la suppression des vols de nuit.
Il a pr√©cis√© que les astreintes seraient exig√©es, m√™me s’il est difficile de faire payer un gouvernement f√©d√©ral…