Zaventem : intox et imbroglio

Les riverains du nord de la capitale peuvent pavoiser : ils ont rĂ©ussi Ă  faire croire aux mĂ©dias que la cour d’appel de Bruxelles avait dĂ©clarĂ©, le 21 mars, les normes de bruits bruxelloises anticonstitutionnelles. En rĂ©alitĂ©, elles n’ont pas Ă©tĂ© annulĂ©es. En revanche, le juge a imposĂ© Ă  l’Etat de prĂ©senter, dans les trente jours, un nouveau plan de dispersion des nuisances de l’aĂ©roport. Chaque piste et chaque zone devrait avoir le mĂŞme quota de dĂ©collages et d’atterrissages, sous peine d’une astreinte de 25 000 euros par jour de retard. « Un plan irrĂ©alisable, selon un expert, en raison des contraintes de vent et de trafic. » Le ministre fĂ©dĂ©ral de la MobilitĂ© devrait dès lors se pourvoir en cassation.

O.R.

Le Vif Express © 2006 Le Vif Express