RĂ©tablir des couloirs IN et OUT en expropriant

C’est ce que Bruxelles Air Libre Brussel propose dans son plan en 10 points, mais cette fois ce n’est pas une association qui prĂ©conise cette solution.

Elle vient de Jan Gypers (VLD). Un conseiller communal Molenbeek, une commune qui souffre (trop souvent en silence) sous la route de nuit dite « du canal ».

Jan Gypers rappelle aussi que la ville doit rester habitable et que la transformer en espace aĂ©rien pour soulager quelques milliers de personnes, qui ont Ă©tĂ© s’installer volontairement sous les routes aĂ©riennes, n’est pas une solution. Il serait finalement moins coĂ»teux de les exproprier.

Il reste à espérer que les autres membres du VLD bruxellois adoptent la même attitude et arrivent à convaincre leurs collègues du fédéral.

Il reste aussi à espérer que les autres élus de Molenbeek suivent le mouvement.