Manif à Zaventem

Entre 300 et 400 personnes ont manifest√© samedi matin √† Steenokkerzeel, √† hauteur de la fin de la piste 25L de l’a√©roport de Zaventem, contre le possible prolongement de cette piste en direction d’Erps-Kwerps.

Cette action, lanc√©e par les groupes d’habitants Zone-S de Steenokkerzeel et Decibel 25L de Kortenberg, est soutenue par une dizaine de communes et par l’association de d√©fense de l’environnement Natuurpunt.

Apr√®s avoir √©cout√© les discours des porte-parole des comit√©s d’action et des communes de Steenokkerzeel et Kortenberg, les manifestants ont plac√© un panneau d’interdiction symbolique √† la fin de la piste.

L’utilisation r√©guli√®re de la piste 25L pour les d√©collages est une des propositions √©mises r√©cemment par le ministre f√©d√©ral de la mobilit√©, Renaat Landuyt, afin de trouver une solution au probl√®me des nuisances sonores de l’a√©ropot de Bruxelles-National. Mais cela ne pourra se faire qu’apr√®s avoir prolong√© la piste d’une centaine de m√®tres, ce qui, selon les manifestants, rendra invivables certains villages comme Erps-Kwerps et Hummelgem et d√©gradera le paysage entre Nederokkerzeel, Erps-Kwerps et Steenokkerzeel.

Avec ce plan qui devrait pr√©voir l’expropriation de nombreuses maisons, le ministre Landuyt a d√©clar√© la guerre √† cette r√©gion, affirme Michael Peeters de Zone-S. Il y a suffisament de capacit√© √† l’a√©roport et cet investissement gigantesque de 135 millions d’euros ne va pas amener de nouveaux emplois ni de nouveaux avions √† l’a√©roport. La seule raison de cette proposition vient de jeux entre partis politiques, explique-t-il. Le 5 octobre, il demandera au gouvernement flamand de repousser cette proposition.

Tout comme Michael Peeters, les √©chevins de l’environnement de Steenokkerzeel et Kortenberg, Alex Trostman et Johan Vleerackers, plaident pour un retour aux proc√©dures de vol en vigueur avant 1999, quand les avions d√©collaient selon la direction du vent et utilisaient essentiellement la piste 25R.