MARTINAIR Ă  Zaventem

BRUXELLES Depuis la disparition de Sobelair, il y a un peu plus d’un an, Thomas Cook avait Ă©prouvĂ© quelques difficultĂ©s Ă  mettre en place des opĂ©rations long-courrier durables. Après l’Ă©chec de l’accord avec Belgium
Excell, une compagnie crĂ©Ă©e de toutes pièces et d’autres solutions plus Ă©phĂ©mères encore, le tour-opĂ©rateur vient cependant de frapper très fort en s’associant avec Martinair.

«Après avoir gĂ©rĂ© l’urgence, nous avons maintenant dĂ©cidĂ© de nous associer de manière durable avec une des compagnies les plus sĂ©rieuses et les plus rĂ©putĂ©es d’Europe», explique Claude PĂ©rignon, directeur qualitĂ© de Thomas Cook Belgique.
De fait, la compagnie hollandaise Martinair est une des compagnies charter les plus anciennes d’Europe puisque sa crĂ©ation remonte Ă  1958. Depuis lors, elle n’a cessĂ© de se dĂ©velopper jusqu’Ă  transporter, en 2004, quelque 2 millions de hollandais vers les quatre coins du monde, avec une flotte très
moderne de 16 appareils.
Une compagnie qui se distingue également par la qualité du service proposé, parfaitement adapté aux vols long-courrier. Thomas Cook Belgique et Martinair ont signé un partenariat de trois ans, qui a débuté ce week-end, avec le lancement du premier vol au départ de Bruxelles à destination du Mexique.
Un partenariat qui implique Ă©galement un certain nombre d’adaptations de service. Ainsi, tous les vols opĂ©rĂ©s au dĂ©part de Bruxelles, le seront par des Ă©quipages bilingues. Pour plus de confort, tous les avions de Martinair opĂ©rant de Bruxelles seront en outre spĂ©cialement configurĂ©s Ă  partir de la prochaine saison d’hiver. Le Boeing 767 sera ainsi dotĂ© de 12 sièges en Star Class (business), 91 sièges en confort class (une sorte de super economy) et 164 sièges en classe economy. Une configuration qui suit les tendances du marchĂ© avec une demande accrue pour davantage de confort.
Au départ de Bruxelles, Martinair opérera des vols vers Cuba, le Mexique, la République Dominicaine, le Kenya et le Zanzibar.

B. Gil.

© La Dernière Heure 2005