Mesures de bruit de l’A380 le mercredi 27 Avril 2005
√† l’occasion de son premier vol

Deux experts acousticiens, envoy√©s par l’Union Fran√ßaise Contre les Nuisances A√©riennes en lien avec l’ADVOCNAR (Association de D√©fense du Val D’Oise et Contre les Nuisances A√©riennes de Roissy),
ont √©t√© accueillis par une d√©l√©gation du Collectif Contre les Nuisances A√©riennes de l’Agglom√©ration Toulousaine. Ils ont proc√©d√© √† des relev√©s de bruit lors du premier passage de l’A 380.

Equip√©s d’un mat√©riel haut de gamme de la Soci√©t√© 01dB, le m√™me que celui utilis√© par le syst√®me Sentinelle de l’A√©roport de Toulouse-Blagnac, ils se sont install√©s √† Cornebarrieu, rue du Casse, √† 1km200 de l’extr√©mit√© de la piste ¬ę Concorde ¬Ľ.
Le bruit La max enregistr√© au d√©collage a √©t√© de 88,5dB en pr√©sence des journalistes de M6 et de TLT. L’avion √©tait vide de tout fret, √©quipement et passagers.

L’√©quipe s’est rendue ensuite sur l’espace vert qui jouxte la Mairie-annexe et salle polyvalente de Saint Martin du Touch, √† une distance de 1km200 des pistes. L’avion est pass√© une premi√®re fois avec une remise de gaz au dessus du capteur : le bruit Lamax a √©t√© enregistr√© √† 103 dB. Le capteur a √©t√© film√© en permanence par les cam√©ras de TF1 et M6 qui ont pu constater l’√©v√®nement sonore.

Lors de l’atterrissage, toujours enregistr√© par les cam√©ras, le niveau de bruit a atteint un La max de 96 dB.

Le bruit constat√© √† l’atterrissage est tr√®s inqui√©tant pour les riverains . A Toulouse-Blagnac, on craint pour le bruit lors des milliers d’heures d’essai √† venir. Les experts pr√©sents sont repartis eux-aussi inquiets. Airbus a communiqu√© sur un bruit faible par passager, mais le passage de l’avion √† l’atterrissage a r√©v√©l√© des niveaux de bruit pr√©occupants. Le record du bruit maximum enregistr√© par le syst√®me Sentinelle est tristement d√©tenu par un Illiouchine enregistr√© √† La C√©pi√®re √† 101.3dB il y a deux ans.

Les riverains demandent depuis de nombreuses ann√©es une r√©glementation des vols d’essais en terme d’√©mission de bruit et de limitation des proc√©dures les plus bruyantes (interdiction des remises de gaz au dessus de la ville). Avec le d√©veloppement des gros porteurs, cette r√©glementation s’impose d’autant plus.

Chantal DEMANDER
Présidente