Pourquoi Belgocontrol est-il parti en grève surprise ?

Les contrôleurs aériens de Belgocontrol viennent de bloquer le trafic aérien de toute la Belgique. Officiellement, cette action est motivée par des heures supplémentaires non payées et des engagements non tenus.

Rien n’est dit sur les causes de cette situation. Il cependant clair que ces heures supplĂ©mentaires incessantes sont occasionnĂ©es par la politique de dispersion des vols du gouvernement et les changements incessants de routes et de procĂ©dures.

Tant que le gouvernement fĂ©dĂ©ral n’adoptera pas une politique Ă  long terme pour assurer un avenir durable Ă  l’aĂ©roport de Zaventem, ce type d’action se multiplieront, Ă  l’initiative du personnel qualifiĂ© de l’aĂ©roport, mais aussi Ă  l’initiative des personnes survolĂ©es.

Sans routes aĂ©riennes dĂ©finitives et rationnelles, il est impossible d’exproprier qui que ce soit et les plaintes n’arrĂŞteront pas de croĂ®tre. Sans rĂ©ponse Ă  ces plaintes, le gouvernement peut s’attendre Ă  des actions plus dures de la part de victimes dĂ©sespĂ©rĂ©es.

C’est l’image de l’aĂ©roport qui en pâtira, tant auprès des voyageurs que des compagnies basĂ©es Ă  Zaventem.