L’homme et ses formidables machines
ne sont pas infaillibles

Cher Monsieur le médiateur,

Exactement la même chose pour aujourd’hui à 14h34 cette fois.

Je suis pris entre le sentiment d’admiration et de peur :
-* admiration parce que l’homme a réussi techniquement à faire voler des mastodontes du genre,
-* peur parce l’homme n’est pas infaillible et ses formidables machines non plus,
-* encore plus peur quand l’homme décide volontairement de faire prendre des risques inutiles sur ses pairs en envoyant ces bombes volantes et polluantes au dessus du coeur de la capitale.

Pouvez-vous me dire quand sera la prochaine fois ? Juste pour que je puisse inviter mes collègues et la presse pour voir ce spectacle impressionnant, ou horrible selon les sensibilités, depuis mon beau point de vue.

Et puis il faudra bien que je suggère de déménager le siège social de l’entreprise pour laquelle je travaille. Bruxelles commence à être trop dangereux pour la santé comme pour la vie.

Merci d’enregistrer cette nouvelle plainte.

Meilleures salutations,

J.D.