Contre le plan Anciaux

Huit associations de dĂ©fense des riverains de l’aĂ©roport de Bruxelles-National ont manifestĂ© dimanche entre 11 et 13 heures Ă  la place de la Bourse contre le plan de dispersion des vols du ministre de la MobilitĂ© Bert Anciaux.

Les manifestants, essentiellement des riverains de la pĂ©riphĂ©rie Est, estiment que le plan apporte des nuisances sonores Ă  ceux qui auparavant n’en souffraient pas et que d’autres subissent davantage de nuisances qu’ils n’en subissaient avant la mise en oeuvre du plan.

Les associations s’en rĂ©fèrent Ă  une Ă©tude du Pr. Annemans, de l’universitĂ© de Gand, qui avance que chaque annĂ©e, pas moins de 215 personnes dĂ©cèdent des consĂ©quences des nuisances apportĂ©es par les vols de nuit. Dix mille personnes seraient en outre malades, Ă  l’heure actuelle, parce que leur tranquillitĂ© nocturne est troublĂ©e. Selon le professeur gantois, les vols de nuit coĂ»teraient chaque annĂ©e 150 millions d’euros en soins de santĂ©.

Une partie des manifestants Ă©taient dĂ©jĂ  arrivĂ©s vers 9h30 Ă  la place Dumon, Ă  Woluwe-Saint-Pierre. Ils sont ensuite partis en mĂ©tro jusqu’Ă  la place de la Bourse oĂą ils Ă©taient 4.000 selon les organisateurs, un bon millier selon la police. Des ballons verts ont Ă©tĂ© lâchĂ©s dans les airs Ă  la fin de la manifestation. Les associations voulaient ainsi marquer qu’elles refusaient de vivre avec les nuisances qui leur sont imposĂ©es par les passages des avions Ă  basse altitude.

Les huit associations qui ont participé à la manifestation sont Bruxelles Air Libre et sept associations de la périphérie Est: AWACSS (Wezembeek-Oppem), Sterrebeek 2000, UBCNA/BUTV, Wake-Up Kraainem, Wakker Tervuren, Zonezes (Steenokkerzeel) et Decibel 25L (Kortenberg). Les associations de la périphérie Nord étaient absentes.