La justice interdit les vols de nuit à Charleroi

La d√©cision du tribunal civil de Charleroi a produit l’effet d’un avion franchissant le mur du son, ce lundi apr√®s-midi. La juge carolo a interdit les vols de nuit sur l’a√©roport de Gosselies. Entre 22 h et 7 h du matin, la qui√©tude du lieu ne peut √™tre troubl√©e, sous peine d’une astreinte de 10.000 euros.

Ce jugement intervient au terme d’une proc√©dure entam√©e par les riverains de l’a√©roport. Pour rappel, le d√©cret wallon sur les a√©roports pr√©voit que Gosselies est une plateforme de jour. Ce texte pr√©voit aussi que les tranches horaires situ√©es entre 6 et 7 h et entre 22 et 23 h sont r√©serv√©es √† des mouvements exceptionnels (humanitaires, diplomatiques…). Les vols y seraient pourtant devenus r√©currents.

Ce jugement prive Ryanair des six vols quotidiens effectu√©s par les trois avions bas√©s √† Charleroi, √† destination de Rome, Londres et Venise. De quoi mettre √† mal la rentabilit√© de la compagnie ¬ę low cost ¬Ľ √† Charleroi, estime BSCA, la soci√©t√© de gestion de l’a√©roport. La compagnie irlandaise, elle, se limite pour l’heure √† signaler qu’une r√©organisation des vols sur les diff√©rents a√©roports qui l’accueillent, est √† l’√©tude. Mais il est trop t√īt pour envisager l’impact de cette d√©cision, dit un porte- parole.

Faut-il craindre un d√©part de Ryanair, d√©j√† √©chaud√©e par l’interdiction des aides publiques prononc√©e en f√©vrier dernier par la Commission europ√©enne ? Le ministre wallon en charge de la Politique a√©roportuaire, Serge Kubla, s’en d√©fend. Et annonce son intention de contrer le jugement en revoyant le d√©cret. Il faut offrir un maximum de souplesse tout en restant dans la logique d’un a√©roport de jour, signale-t-il. La nuit pourrait d√®s lors √™tre ramen√©e √† une dur√©e de sept heures. Pour rappel, l’a√©roport, dont Ryanair est le plus gros client, emploie 700 salari√©s et g√©n√®re 3.000 emplois directs et indirects dans la r√©gion.