La vie est belle
sans avions dans le ciel !

Dimanche 21 septembre 2003 : Plusieurs Bruxellois survolĂ©s ont profitĂ© de cette belle journĂ©e sans voitures pour regretter qu’elle ne fut pas aussi sans avions !

Avec leur vĂ©lo-avion, leurs lettres d’enfants, leurs avions traĂ®nĂ©s comme un chemin de croix et accompagnĂ©s par la musique de Plastic Bertrand « Ca plane pour moi », ils sont passĂ©s de la gare du Nord Ă  la Bourse, puis au Sablon et la finale au Palais de Justice. Des applaudissements aux terrasses, des encouragements pour mettre fin aux vols de nuit, ils sont dĂ» poser pour de nombreuses photos.

Deux courriers choisis parmi tant d’autres :

11h23. Dimanche sans voitures, un calme extraordinaire. Soudain, ma maison tremble sur ses bases au passage d’un monstrueux trimoteur. Tout est donc permis, Ă  certains, dans ce pays ? Ce matin dĂ©jĂ  Bruxelles-National m’a rĂ©veillĂ© Ă  6h03. C’est d’autant plus rĂ©voltant que les pouvoirs locaux qui ont organisĂ© cette journĂ©e sans voitures sont, comme les bruxellois, totalement impuissants devant ces pratiques.

R.G. Woluwe Saint-Pierre

—–

Objet : Journée de la mobilité AVEC avions

Dimanche 21 septembre 2003
DĂ©but de l’automne
Journée de la Mobilité
JournĂ©e de l’Air Pur

HĂ©las avec des avions qui nous survolent.

Dommage, Mesdames et Messieurs, que vous n’ayez PAS pensĂ© Ă  interdire Ă©galement tout trafic aĂ©rien pour que nous puissions rĂ©ellement profiter de cette belle journĂ©e d’automne pour souffler et respirer Ă  fond sans pollution.

Un jour comme aujourd’hui sans autos, sans motos, on se rend VRAIMENT compte du bruit gĂ©nĂ©rĂ© partout autour de l’aĂ©roport par les avions, c’est impressionnant.

Quelques avions bruyants depuis ce matin :
10 heures 37, un gros proteur à 2 moteurs qui va vers Woluwé
11 heures 01, un autre 2 moteur très bruyant vers Bruxelles
11.09 un autre gros porteur vers Woluwé

Je crains le pire pour cet après midi quand les avions de DHL partiront avec les autres vols cargos.

On sent très bien, puisqu’il n’y a aucun autre trafic moteur la pollution gĂ©nĂ©rĂ©e par les survols d’avions, et ce qui est vraiment inhabituel ici aux limites de Schaerbeek et d’Evere on entend les avions très très loin après qu’ils aient survolĂ© mon quartier :

– j’entends ceux qui vont vers le nord mĂŞme quand ils survolent encore Neder Over Hembeek
– j’entends ceux qui vont vers l’est au delĂ  du Shopping de WoluwĂ©
Dommage qu’on n’ait pas profitĂ© de cette belle occasion Ă©cologique des journĂ©es sans autos pour faire aussi une journĂ©e SANS avions.

Je le regrette sincèrement.

Stéphane Michonnet