L’interdiction des sauts de puce toujours en plan

Lecho.be
25.12.2023

Le projet du ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) ne fait toujours pas consensus au sein du gouvernement.

Le gouvernement, r√©uni pour la derni√®re fois de l’ann√©e √† la veille de ce week-end de No√ęl, n’est pas parvenu √† s’entendre sur¬†l’interdiction des vols int√©rieurs¬†propos√©e par le ministre √©cologiste de la Mobilit√©, Georges Gilkinet.

Cette volont√©, en r√©flexion depuis le mois de juin, se heurte √† la fois √† une r√©ticence de l’aile lib√©rale du gouvernement et √† certains int√©r√™ts r√©gionaux. La premi√®re invoque le maintien de l’emploi dans¬†le secteur des jets priv√©s qui concentre un peu plus de 70% des vols int√©rieurs¬†en Belgique. Tandis que la Flandre craint de voir l’activit√© se d√©placer dans les pays frontaliers.

1.822
Selon les dernières statistiques disponibles, 1.822 sauts de puce ont été comptabilisés en 2021 contre 1.713 en 2019.

C’est pour r√©pondre √† cette objection que le ministre Gilkinet a adapt√© son projet pour interdire ces vols de courte distance, √©galement appel√©s sauts de puce,¬†jusqu’√† 25 km des fronti√®res belges. La solidit√© juridique d’une interdiction transfrontali√®re soul√®ve toutefois des questions au sein du gouvernement.

¬ę¬†Une absurdit√© √©cologique et √©conomique¬†¬Ľ

Le recours √† des jets priv√©s pour des distances pour lesquelles des alternatives existent constitue¬†¬ę¬†une absurdit√© √©cologique et √©conomique¬†¬Ľ, estime le ministre qui entend juguler un ph√©nom√®ne en augmentation.

Selon les dernières statistiques disponibles, 1.822 sauts de puce ont été comptabilisés en 2021 contre 1.713 en 2019. 402 pour parcourir les 85 kilomètres séparant les aéroports de Liège et Bruxelles, 273 entre Zaventem et Charleroi (55 km) et 242 entre Anvers et la capitale.

On rappellera que les vols de positionnement (sans débarquement de passagers) ne seraient pas concernés par cette interdiction.

MATHIEU COLLEYN