Le tunnel ferroviaire Schuman-Josaphat (RER) est fait aussi pour favoriser l’a√©roport de Zaventem !


Notre commentaire : on continue √† favoriser l’a√©roport mal situ√© de Zaventem…pendant que pour l’a√©roport de Charleroi, Madame Galant refuse la connexion au train ! (cf. les deux paragraphes de l’article de L’ECHO ci-dessous mis en rouge)¬†

————————————————

Schu­man-Jo­sa­phat: que va chan­ger ce tun­nel?

En cours de­puis 2008, les tra­vaux du nou­veau tun­nel fer­ro­viaire Schu­man-Jo­sa­phat touchent à leur fin. Le dé­compte des 100 der­niers jours a été lancé.

Mais que va chan­ger cette liai­son ?

‚Üí Ce tron¬≠√ßon est un √©l√©¬≠ment cl√© dans la r√©a¬≠li¬≠sa¬≠tion des tra¬≠vaux du RER. Il per¬≠met¬≠tra de re¬≠lier le p√īle √©co¬≠no¬≠mique du quar¬≠tier eu¬≠ro¬≠p√©en aux grandes villes du pays (axes Ma¬≠lines/An¬≠vers, Lou¬≠vain/Li√®ge, Namur/Luxem¬≠bourg, Char¬≠le¬≠roi/Braine l’Al¬≠leud).

‚Üí Elle per¬≠met¬≠tra avant tout de d√©sen¬≠gor¬≠ger la jonc¬≠tion Nord-Midi. Les trains ve¬≠nant de Namur ou Char¬≠le¬≠roi pour¬≠ront at¬≠teindre le nord de Bruxelles en √©vi¬≠tant ce tron¬≠√ßon. Un gain de temps sub¬≠stan¬≠tiel est √† la cl√©. Les trains pro¬≠ve¬≠nant de Namur et Char¬≠le¬≠roi dis¬≠po¬≠se¬≠ront d√©¬≠sor¬≠mais d’un train di¬≠rect vers l’a√©¬≠ro¬≠port. Concr√®¬≠te¬≠ment, au d√©¬≠part de la gare Shu¬≠man, les trains em¬≠prun¬≠te¬≠ront le tun¬≠nel qui passe sous l’Ave¬≠nue de Cor¬≠ten¬≠bergh, la Place Jam¬≠blinne de Meux pour abou¬≠tir apr√®s le square E. PLasky √† la gare Mei¬≠ser.

‚Üí Dans Bruxelles, les connexions vers l’a√©¬≠ro¬≠port se¬≠ront aussi am√©¬≠lio¬≠r√©es. Le tra¬≠jet entre le quar¬≠tier eu¬≠ro¬≠p√©en et l’a√©¬≠ro¬≠port de Bruxelles-Na¬≠tio¬≠nal sera r√©¬≠duit de 32 √† 13 mi¬≠nutes.

L’am¬≠pleur des tra¬≠vaux

Cette liai¬≠son fer¬≠ro¬≠viaire consiste en la r√©a¬≠li¬≠sa¬≠tion d’un tun¬≠nel d’1,25 ki¬≠lo¬≠m√®tre de long. Bud¬≠get total: 365 mil¬≠lions d’eu¬≠ros, aux¬≠quels s’ajoutent 266 mil¬≠lions d’eu¬≠ros pour la¬†mise √† quatre voies entre les gares de Wa¬≠ter¬≠mael et de Schu¬≠man.

Les chan¬≠tiers ont n√©¬≠ces¬≠sit√© de re¬≠le¬≠ver de nom¬≠breux d√©fis tech¬≠niques, comme le creu¬≠se¬≠ment d’un tun¬≠nel sous le ¬ę¬†R√©¬≠si¬≠dence Pa¬≠lace¬†¬Ľ, un b√ʬ≠ti¬≠ment art-d√©co construit dans les an¬≠n√©es ’20 par l’ar¬≠chi¬≠tecte suisse Mi¬≠chel Polak et au¬≠jour¬≠d’hui class√©. Ci¬≠tons aussi la pose de ¬ę¬†ponts-bacs¬†¬Ľ de 160 tonnes per¬≠met¬≠tant le pas¬≠sage du nou¬≠veau tun¬≠nel au-des¬≠sus des voies du m√©tro, a ex¬≠pli¬≠qu√© Del¬≠phine Cau¬≠chie, chef de pro¬≠jet √† Be¬≠li¬≠ris, le ma√ģtre de l’ou¬≠vrage.

Enfin, les gares ont fait peau neuve. La gare de Bruxelles-Schu¬≠man et sa sta¬≠tion de m√©tro ont mu√© en un p√īle mul¬≠ti¬≠mo¬≠dal ap¬≠pel√© √† s’adap¬≠ter au nombre crois¬≠sant de voya¬≠geurs.

L’ar¬≠r√™t Mei¬≠ser a √©t√© √©quip√© de murs anti-bruit et d’ac¬≠c√®s pour les pom¬≠piers. Les quais de la gare d’Et¬≠ter¬≠beek comme celle de Wa¬≠ter¬≠mael ont √©t√© re¬≠haus¬≠s√©s. Enfin, la connexion √† Et¬≠ter¬≠beek avec la ligne Bruxelles-Luxem¬≠bourg a, elle, donn√© lieu √† la cr√©a¬≠tion d’une nou¬≠velle gare Ger¬≠moir. Elle se situe entre le pont du Ger¬≠moir et le pont de la rue Gray.