Prendre l’avion nuit à l’environnement

A l’instar des paquets de cigarettes, les vols et séjours touristiques devraient prochainement contenir un message publicitaire pour rappeler la novicité du transport aérien sur l’environnement.

A l’occasion des vacances de Pâques, l’Institut de Recherche sur les politiques publiques(IPPR)veut inciter le public à prendre conscience des méfaits de ces loisirs. « Nous savons que les fumeurs font attention aux messages d’avertissement sur les paquets de cigarettes et nous devons nous attaquer à notre dépendance à l’avion de la même façon », a expliqué Simon Retallack, chargé de la gestion du réchauffement climatique à l’IPPR.

Conscient également de l’importance d’accompagner ces messages « d’une offre alternative aux vols sur les petites distances et de mesures destinées à ce que le coût du transport aérien reflète mieux son impact à l’environnement ».