L’aviation russe trop polluante

19/08/2005

par Claire Avignon

[->http://www.journaldelenvironnement.net/fr/document/detail.asp?id=13646&idThema=3&idSousThema=15&type=JDE&ctx=259]

Selon Reuters, les aéroports européens font pression sur la Russie pour que le pays achète des avions plus propres. Des représentants de Rolls Royce expliquent en effet que de nombreux avions russes, comme le Tupolev 154 ou 134, ne répondent plus aux critères environnementaux stricts de certains aéroports, à l’instar de Stockholm qui prévoit des taxes plus importantes pour les compagnies aériennes possédant des avions très polluants. Pour Rolls Royce et les autres entreprises d’aviation civile comme Safran (ex-Snecma), la Russie représente un marché de plus en plus important, avec une croissance du trafic avoisinant 17% en 2004. Le ministre russe chargé des transports a estimé à 164 le nombre d’avions long courrier qui vont devoir être achetés d’ici 2010, et à 146, le nombre d’avions pour les vols moyen courrier.

Les Russes sont-ils les seuls à avoir des avions trop polluants ?

Qu’est ce que BIAC attend pour taxer lourdement les avions les plus polluants comme Stockholm ?

La réponse est simple : elle a peur que ces taxes soient dissuasives et qu’elle fassent fuir certains de leurs clients.

BIAC estime plus simple que ce soient les personnes survolées par ces avions qui s’enfuient… à moins qu’elle ne se révoltent ? ou à moins que la justice ne fasse payer des astreintes aux pollueurs ?