Lettre ouverte à M. Klees

Monsieur Klees,

Je ne peux me r√©soudre √† me taire et √† ne pas vous faire part de ma r√©volte par rapport √† l’ind√©cence des propos que vous avez os√© tenir et qui ont √©t√© publi√©s ce 19 mai dans Le Soir. Vous nous emmenez de mani√®re presque caricaturale au comble de l’abject et vous nous donnez bien des raisons d’√™tre inquiets.

Vous parlez de 10.000 personnes concern√©es par la probl√©matique des vols de nuits et vous savez bien que ces chiffres sont faux. Ils datent du temps de la politique a√©roportuaire de Madame Durant qui bien s√Ľr avait tent√© de canaliser au maximum les nuisances. Monsieur Gosuin l’a d√©montr√© plusieurs fois sur base des sonom√®tres install√©s en r√©gion bruxelloise, ce sont des centaines de millliers de personnes qui sont maintenant victimes de la mauvaise gestion de l’a√©roport de Zaventem. L’√©tude command√©e par le Ministre Anciaux √† l’Universit√© de Gand mentionne 120 millions d’Euros pour le seul impact sur la sant√© des vols de nuit; 120 millions pour 10.000 personnes, selon vous, cela fait beaucoup non ?

Mais ce qui est plus choquant encore c’est votre insensibilit√©; vous n’√™tes tout simplement plus HUMAIN. Vous vous vantez d’appartenir √† la famille socialiste mais vous √™tes une machine monstrueuse √† d√©velopper un a√©roport envers et contre tout et tous.

Si vous aviez plus de courage, Monsieur Klees, vous oseriez venir entendre des mamans pleurer devant 400 personnes en expliquant que leur b√©b√© se r√©veille en sursaut toutes les nuits depuis que ce gouvernement irresponsable a d√©cid√© de changer toutes les r√®gles et de d√©placer des couloirs a√©riens sur des zones 10 fois plus peupl√©es. Si vous aviez un peu de respect, juste un peu de respect pour autrui, Monsieur Klees, vous nous √©pargneriez ces sorties unilat√©rales d’une arrogance dont le m√©pris est tout simplement ind√©cent.

Pour ne prendre que mon cas Monsieur Klees, je vis depuis plus de 35 ans dans un quartier autrefois calme du Nord de Bruxelles et qui selon la loi est zone a√©ronautique interdite sans d√©rogation (AR 54); ce quartier subit maintenant plus d’un quart des d√©collages de Zaventem, jour et nuit. Cela fait des mois que notre famille qui compte deux enfants de 10 et 6 ans se r√©veille la nuit et vit sur les nerfs, assourdis sans rel√Ęche par les d√©fil√©s a√©riens √† basse altitude. Cela fait des mois que nous essayons de survivre et r√©sister, convaincus de notre bon droit. Et puis d√©m√©nager pour aller o√Ļ ? L’inconstance, l’injustice et l’arbitraire de ce gouvernement sont sans limites…. Vous nous taxez d’√©go√Įstes alors que nous ne demandons que le simple respect de la loi et des r√®gles √©tablies de longue date. D√©place t’on les autoroutes et les lignes de chemin de fer sans √©tudes, concertation, permis de b√Ętir ? Alors pourquoi devoir accepter le d√©placement des couloirs a√©riens au gr√© du vent, des lobbies ou des humeurs ?

La solidarit√© et la d√©mocratie dans la soci√©t√© c’est de respecter les r√®gles et la libert√© d’autrui tant qu’elles ne nuisent pas √† la collectivit√©. Cela fait des mois Monsieur Klees, que nous vous supposions complice de cette politique mais votre d√©claration de ce 19 mai, c’en est trop. Imposer ce calvaire, en nous imposant en sus votre mauvaise foi, vos mensonges et votre m√©pris c’est inacceptable.

Effectivement nous, les rampants comme vous les appelez dans votre m√©tier, restons des humains. Et priv√©s de sommeil et de calme syst√©matiquement, bien s√Ľr que nous devenons √©motifs, bient√īt nous serons aussi d√©pressifs gr√Ęce √† vous. Les boules Qui√®s nous connaissons d√©j√† comme isolation, merci; voil√† donc tout ce que vous conseillez √† vos concitoyens ! Bien s√Ľr, vous vous vivez √† Uccle, pas de souci; tout le monde sait que de Bruxelles, c’est la commune la moins impact√©e mais tout le monde ne peut pas se permettre financi√®rement d’y acqu√©rir un bien ! Quant aux autres mesures d’isolation auxquelles vous faites allusion, elles ne sont plus payables avec une politique de dispersion des nuisances et vous le savez bien puisque cela a toujours √©t√© un des objectif recherch√©.

Le nombre d’emplois d√©mesur√© et injustifi√© que vous avancez (20.000 ?)… N’√™tes vous pas inform√© de l’effectif r√©el du centre de tri de DHL ? Et des licenciements que DHL a d√©j√† effectu√©s ? Ignorez-vous le taux de rotation √©lev√© des emplois de peu de qualit√© que votre a√©roport propose ? N’avez-vous pas entendu parler de la technologie Radio High Frequency ? Les emplois de DHL menac√©s par la suppression des vols de nuit n’atteignent pas le chiffre que vous avancez surtout si l’on consid√®re qu’une entreprise commerciale peut changer sa strat√©gie. Qu’est-ce qui emp√™cherait DHL de mieux utiliser les capacit√©s exc√©dentaires des vols passagers ? de voler le jour ? Si DHL veut licencier, elle licenciera, avec ou sans la fermeture de Zaventem la nuit. Mais au fond, avez-vous d√©j√† pens√© au nombre d’emplois logistiques et de stockages qui sont supprim√©s par DHL ?

L’absolue n√©cessit√© que vous d√©fendez des vols de nuit est injustifi√©e: n’avez vous pas plus de cr√©ativit√© ? D’autres a√©roport en Europe, qui ne sont pas en faillite mais ont mieux planifi√© leur d√©veloppement en consid√©rant tous les param√®tres de leur environnement, et ils sont nombreux, sont ferm√©s la nuit.

Je vous ferai enfin l’affront d’une petite le√ßon d’√©conomie de la part des √©motifs que nous sommes √† vos yeux : il y a 2 mani√®res de rentabiliser une entreprise: soit l’on vend cher quelques produits de luxe, soit l’on vend √† bas prix de nombreux produits. Vous vous obstinez malheureusement pour Bruxelles √† choisir la seconde logique alors que l’emplacement inad√©quat de votre a√©roport devrait vous pousser √† changer de strat√©gie et vous vous ent√™tez √† vouloir vendre √† bas prix le sommeil et la sant√© de vos concitoyens. Bien s√Ľr que Bruxelles a besoin d’un a√©roport pour accueillir ses hommes d’affaires, mais ce ne sont pas eux qui voyagent la nuit … D’autres a√©roports comme Orly ont compris depuis longtemps comment assurer la survie de leur business en respect de leur environnement. Apparemment, avec vos d√©clarations et vos slogans d√©plac√©s, vous nous montrez non seulement que vous n’avez toujours pas compris mais de plus vous √™tes la premi√®re menace, avec les politiciens au pouvoir, pour les gens que vous pr√©tendez d√©fendre.

Voyons enfin la probl√©matique dans sa globalit√©, Monsieur Klees. Sur une plan√®te aux ressources limit√©es, l’avion, moyen de transport dangereux et polluant, est devenu un moyen de transport √† utiliser avec parcimonie. D’autant que d’autres moyens de transport moins polluants existent et repr√©sentent une alternative √† encourager, en tout cas pour les courtes distance ou une grosse partie du fret; je pense notamment √† votre d√©sserte a√©rienne surdimensionn√©e de Londres alors que le TGV est une alternative cr√©dible … Mais voil√†, dans notre pays o√Ļ le ‘pouvoir public’ ne joue plus son r√īle, on vous permet de continuer √† brader le transport a√©rien en laissant √† la collectivit√© les co√Ľts environnementaux de votre activit√©.

La notion de pollueur payeur vous connaissez ? Et l’inter-modalit√© ? Et le nombre d’a√©roports existants dans un pays dens√©ment peupl√© et grand comme un mouchoir de poche ? A vous suivre Monsieur Klees, la Belgique deviendrait vite la poubelle a√©roportuaire de l’Europe !

Tout ce qui pr√©c√®de, Monsieur Klees, ou vous ne l’aviez pas compris, ou vous ne voulez pas le comprendre. Vous ent√™ter dans votre aveuglement et votre despotisme est vraiment inconvenant. Vous √™tes un tr√®s bon gestionnaire, Monsieur Klees, mais vous mettez vos talents au service d’une bien mauvaise cause. Pourquoi les b√©n√©fices que vous engrangez sur le dos de la collectivit√© et avec la b√©n√©diction du monde politique, ne sont-ils pas utilis√©s pour permettre un d√©veloppement durable de votre a√©roport et le d√©dommagement l√©gitime de victimes, les moins nombreuses possibles, de votre activit√© provoquant des nuisances ?

Plut√īt que de vous croire intouchable et de soutenir de votre m√©pris la politique inqualifiable du gouvernement actuel, je vous sugg√®rerais, Monsieur Klees, d’entamer un dialogue avec les personnes qui ne sont pas ¬ę¬†riveraines¬†¬Ľ de votre a√©roport mais en sont pourtant bien victimes. Ces √©motifs sont peut-√™tre les meilleurs d√©fenseurs de votre core business. Personne n’est infaillible.

Une citoyenne √©coeur√©e mais pr√™te √† vous rencontrer, si vous l’osez, avec les associations.

C.L.

Laeken

P.S. Je vous engage à prendre connaissance du plan en 10 points de Bruxelles Air Libre sur www.bruairlibre.be