Des décisions ambitieuses

(…) Reste la certitude que l’avion de transport silencieux n’est pas pour demain. Mais des dĂ©cisions ambitieuses devront ĂŞtre prises lĂ  oĂą les difficultĂ©s sont les plus aiguĂ«s. Il conviendrait de mettre les aĂ©roports Ă 
la campagne, et non plus Ă  proximitĂ© des villes. Et, surtout, Ă©viter que les villes rejoignent ces aĂ©roports par pur laxisme en matière d’urbanisme.

Il y aura bientĂ´t un demi-siècle, quand Zaventem a remplacĂ© Evere, une double erreur a Ă©tĂ© commise, celle de l’emplacement choisi par rapport Ă  la ville et surtout la proximitĂ© des pistes d’un habitat dense. A l’Ă©poque,
personne n’avait Ă©voquĂ© d’Ă©ventuelles difficultĂ©s, dans l’euphorie de la prĂ©paration de l’exposition universelle de Bruxelles de 1958, et pas davantage le jour oĂą Pan American World Airways a prĂ©sentĂ© Ă  Zaventem l’un
de ses tout premiers quadriréacteurs Boeing 707.