Interview de Xavier Dubucq,
directeur commercial de DHL, sur RTBF1

INVITE: Xavier DUBUCQ, Directeur commercial de DHL
15 01 2004 – 07:42:00

CHOIX MUSICAL: ONE, de U2
JOURNALISTE: Jean-Pierre JACQMIN

Xavier Dubucq, bonjour. On vient d’entendre One, U2. En terme d’aviation, on pense tout de suite √† Air Force One. Alors, est-ce que vous vous sentiriez un peu comme les Am√©ricains, en droit d’imposer vos conditions √† la Belgique ou alors de d√©m√©nager vers d’autres contr√©es le site de DHL ?

On n’impose rien du tout. On propose un d√©veloppement des activit√©s √† partir de Bruxelles National. On demande quelques crit√®res, quelques garanties afin de rendre tout cela r√©alisable.

Mais c’est pas piqu√© des vers quand m√™me, les conditions que vous mettez! J’ai vu un document que vous aviez remis au gouvernement wallon: par exemple, pas de contrainte √©cologique, pas de restriction en normes de bruit, pas de limitation des mouvements nocturnes et des garanties sur 30 ans! Rien que √ßa!

Oui. Bien s√Ľr, je crois que les garanties demand√©es sont √† la hauteur du projet. Quand on parle de ‘aucune restriction √©cologique’, il faut quand m√™me savoir que DHL investit plus d’un milliard d’euros dans le renouvellement de sa flotte. Donc, au niveau √©cologique, je crois qu’on est au top.

Quand vous dites ‘√©cologique’, c’est quoi ? C’est la pollution due aux avions ou c’est le bruit, la nuisance sonore ?

Je dirais: les deux. Il faut savoir qu’on vole aujourd’hui avec des avions de la derni√®re g√©n√©ration. Ce qui fait qu’on transporte plus de mat√©riel avec moins de vols. Il faut savoir aussi que les vols de nuit ont diminu√© au courant de ces derni√®res ann√©es. Et qu’on fait moins de bruit: il a √©t√© clairement d√©montr√© qu’aujourd’hui, environ 50% de personnes en moins sont perturb√©es par des vols de nuit.

Mais pourquoi demander de n’avoir de contrainte si vous respectez les normes? Vous pourriez dire: on respecte les normes et on √©volue.

Nos crit√®res sont tout √† fait dans les normes. Il faut simplement comprendre que nous ne pouvons pas avoir de contrainte de temps, nous devons pouvoir voler √† toute heure de la nuit car la demande de nos clients est d’enlever les plis et les colis le plus tard possible et de les livrer le plus t√īt possible. Donc, sur l’heure des arriv√©es et des d√©parts, nous ne pouvons pas avoir de contrainte.

Donc, pas question de vous dire: pas de vol entre minuit et 4 heures du matin par exemple?

Tout à fait impossible pour DHL puisque le coeur même de son activité, ce sont les vols de nuit.

Actuellement, sur l’a√©roport de Bruxelles-National, vous assurez 16 000 vols sur les 21 000 vols , d√©collages et atterrissages, annuels. Vous √™tes donc un gros client de l’a√©roport de Bruxelles-National. Vous voulez vous d√©velopper jusqu’√† combien ?

Le plan d’investissement qui devrait √™tre impl√©ment√© entre 2007 et 2012 demanderait, en 2012, environ 34 000 vols par an.

C’est quasi impossible puisque la loi, la r√®gle √† Bruxelles-National, c’est: maximum 25 000 vols ?

Voil√†! Tout le point de la discussion aujourd’hui, c’est que techniquement, Bruxelles-National est tout √† fait capable de voir ce plan d’investissement impl√©ment√©.

Donc, tout √ßa est au point ? Pour vous, il n’y a pas de probl√®me ?

Les pistes, les b√Ętiments, la capacit√© additionnelle, tout √ßa est au point √† Bruxelles National. Aujourd’hui, le seul probl√®me sur Bruxelles National, c’est le nombre de vols qui est limit√© √† 25 000 par an. Aujourd’hui, on me demande de pouvoir d√©passer cette limitation.

Vous pourriez assurer 34 000 vols par an, on sait qu’il y en a actuellement 6 000 vols en plus des v√ītres: il faudrait donc avoir quelque chose comme 40-45 000 rotations par an √† Bruxelles National. Vous pensez que c’est politiquement acceptable ?

Politiquement acceptable, je ne sais pas, je ne fais pas partie du monde politique. La question devrait √™tre pos√©e au monde politique. Mais je crois qu’aujourd’hui, sachant qu’on vole avec des avions de la derni√®re g√©n√©ration, sachant aussi qu’on fait nettement moins de bruit qu’il y a quelques ann√©es, je crois qu’on a la possibilit√© de trouver un √©quilibre √©conomique et √©cologique sur Bruxelles National.

On entend plusieurs sc√©narios sortir du 16 rue de la loi. Il y a ce sc√©nario qui est de mettre DHL sur deux a√©roports. Est-ce que c’est quelque chose qui peut vous convenir ?

Il est clair qu’au niveau de la Belgique, avoir deux a√©roports est tout √† fait ing√©rable, aussi bien au niveau op√©rationnel qu’au niveau financier. Donc, ce n’est pas du tout une option pour DHL.

Si on vous propose ça, vous dites: non on ne reste pas en Belgique ?

Ce n’est pas une option pour DHL.

Est-ce qu’un autre a√©roport en Belgique pourrait vous convenir ?

Tout d’abord, nous croyons que sur Bruxelles National, il y a une solution. Et nous continuons √† tout faire pour trouver cette solution. Si jamais il s’av√®re qu’on est oblig√© de quitter Bruxelles-National, toute autre option belge arrive au m√™me niveau qu’une option √©trang√®re. Et donc, nous devrons √† ce moment-l√† choisir la meilleure option. Mais, une fois de plus, nous croyons que Bruxelles National est une possibilit√©.

En gros, ce qui vous int√©resse √† Bruxelles National, c’est que tout est en place pour pouvoir le faire, sauf la r√©glementation √† la loi belge. Et que si vous devez aller ailleurs, il y a des frais de d√©m√©nagement qui peuvent compter et vous redistribuez compl√®tement les cartes?

Il faut savoir que Bruxelles National est la plus grande plate-forme logistique europ√©enne de DHL. C’est tr√®s tr√®s important de savoir cela. De plus, l’infrastructure de l’a√©roport est tout √† fait exceptionnelle, aussi bien au niveau a√©rien qu’au niveau routier. Il faut savoir que, dans notre syst√®me logistique, les connexions avec les lignes commerciales sont extr√™mement importantes. De plus, la qualit√© de la main d’oeuvre est tout √† fait exceptionnelle. √áa, c’est tout √† fait clair, les avantages de Bruxelles National sont √©vidents et nous continuerons √† tout faire pour rester √† Bruxelles National.

S’il pouvait y avoir un autre a√©roport sur la Belgique, qui pourrait avoir les faveurs ?

Aujourd’hui, il est peut-√™tre un peu t√īt pour se prononcer √† ce sujet. Je crois que plusieurs sc√©narios sont √† l’√©tude.

On a parl√© de Chi√®vre par exemple. √áa vous para√ģt possible?

Il est beaucoup trop t√īt pour sp√©culer autour d’une alternative belge. Je vais simplement dire que si Bruxelles-National n’est pas possible, il existe une s√©rie d’alternatives aussi bien en Belgique qu’√† l’√©tranger; et on prendra une d√©cision le cas √©ch√©ant. Mais aujourd’hui, la question ne se pose pas.

Mais ce dont on vous parle le plus, et vous lisez comme moi la presse, vous avez des contacts, c’est l’a√©roport de Li√®ge, c’est Bierset?

C’est ce qui semble √™tre l’option la plus r√©aliste √† ce jour.

Mais pour vous, √ßa n’est quand m√™me pas envisageable ?

Aujourd’hui, le dossier Bierset n’est pas achev√© et je crois que Bruxelles National a beaucoup plus de possibilit√©s que Bierset. Donc, il est trop t√īt pour se prononcer sur une alternative belge par rapport √† l’a√©roport de Bruxelles National.

Certains √©voquent des sc√©narios de d√©m√©nagement non pas des activit√©s de DHL, mais des activit√©s de fret, de cargo d’autres compagnies vers Bierset, Charleroi, Chi√®vre ou autre. Est-ce que c’est quelque chose qui pourrait vous convenir ?

La question ne doit pas se poser √† DHL. Je crois que la question doit √™tre pos√©e aux autres op√©rateurs sur l’a√©roport de Bruxelles National et √† BIAC. C’est √† eux de voir si tout √ßa est r√©alisable. Si cette d√©cision nous permet de pouvoir impl√©menter notre plan d’investissement 2007-2012 sur Bruxelles-National, √©videmment, nous en serions tr√®s heureux. Mais √©videmment, il faut conna√ģtre l’avis des autres op√©rateurs.

Qu’est-ce qui vous g√™ne d’aller sur un a√©roport o√Ļ il y a des activit√©s, des op√©rations militaires? C’est ce que vous indiquez nettement dans tous vos documents ?

Il y a un probl√®me au niveau de la s√©curit√© des op√©rations. C’est un √©l√©ment, un crit√®re important dans notre recommandation. Mais je dirais que ce n’est pas √ßa qui nous emp√™cherait.

Ce qui vous inqui√®te c’est qu’√©ventuellement, √† un moment ou l’autre, des op√©rations militaires peuvent se mettre cours, bloquer l’a√©roport pendant quelques temps et emp√™cher l’activit√© ?

Par exemple. Il faut savoir que le type d’activit√© de DHL demande une activit√© toutes les nuits. C’est le principe m√™me de notre service et nous demandons quelques garanties par rapport √† cela √©videmment.

Beaucoup parlent aussi du type de jobs que vous proposez, parlant parfois de fast-food jobs, de contrats pas tr√®s satisfaisants. C’est quoi en fait ? Si vous deviez faire une offre d’emploi pour les 5 √† 10 000 personnes dont vous annoncez qu’ils pourraient trouver du travail gr√Ęce √† l’extension de DHL, ce serait quoi ?

La majorit√© des emplois nouveaux qui peuvent √™tre impl√©ment√©s entre 2 07 et 2012, c’est √©videmment une activit√© de nuit, c’est une activit√© manuelle, on parle d’une activit√© entre 5 et 8 heures par nuit selon le type d’emploi. Mais il y a aussi des activit√©s de jour, il y a tout ce qui est programmation.

Mais il y a tr√®s peu. La proportion est faible par rapport…

Tr√®s peu, non. Quand on parle de 5 000 emplois suppl√©mentaires d’ici 2012, je dirais qu’une grosse majorit√© se situe sur le site de l’a√©roport: environ 3 000. Et que les 2 000 restants sont des activit√©s satellites autour des activit√©s de nuit. Ce sont des emplois tout √† faits valables sachant qu’aujourd’hui, 6 500 personnes travaillent pour DHL en Belgique.

Ce sont des contrats à durée indéterminée ? Avec quel type de contrat ?

Contrats à durée tout à fait indéterminée.

Avec quel type de revenus ?

Un employé de DHL qui travaille environ 6 heures par nuit touche environ 1 200 à 1 300 euros nets.

Un employé, un ouvrier ?

Employ√© ou ouvrier, selon le type d’activit√©. Donc, √ßa c’est √† voir.

Quelle est votre vision de la manière dont le dossier est amené ? Il y a combien de temps en fait que vous avez mis ce dossier DHL sur la table ?

Les recommandations par rapport √† ce plan d’investissement ont √©t√© envoy√©es √† plusieurs a√©roports lors du premier trimestre 2003.

Donc, il y a tout juste un an maintenant ?

Il y a presque un an.

Et pourquoi est-ce que ça arrive seulement maintenant avec autant de force dans le débat politique ?

Mais cette question, vous devez la poser aux responsables du dossier de l’a√©roport.

J’imagine que vous avez du sourire en coin quand le dossier des vols de nuit a provoqu√© le d√©part des √©colos du gouvernement au printemps de l’ann√©e derni√®re . Vous vous √™tes dit: tiens, dans le fond, on parle des vols de nuit et pourtant, ils ont un dossier avec une demande d’extension tr√®s importante sur les bras et on ne l’entend pas ?

Je crois que ce dossier est trop important pour dire qu’on sourit par rapport √† un cas de figure. On conna√ģt les discussions politiques autour des vols de nuit. On connaissait aussi les discussions par rapport √† la capacit√© de l’a√©roport de Bruxelles National. Il faut savoir que ce n’est pas seulement ces derniers jours qu’on discute avec les responsables de l’a√©roport. Mais il est √©vident qu’on a perdu un peu de temps au d√©but de l’ann√©e.

Vous avez une vision plut√īt cacophonique de la vie politique belge ?

Nous n’avons aucune vision de la vie politique belge. On n’a pas non plus d’avis sur la vie politique belge. On a simplement une d√©termination sur la r√©alisation du projet √† partir de Bruxelles National. Et je crois que le monde politique aujourd’hui est en mesure de trouver une solution √† partir de Bruxelles National.

Donc, pour vous, √ßa reste l√†? Le d√©lai, c’est quand ?

On a une r√©union tr√®s importante en interne chez DHL fin du mois avec une recommandation tr√®s pr√©cise et tr√®s claire par rapport √† ce plan d’investissement.

Vous vous sentez suffisamment fort, je reviens un peu √† ma question de d√©part, pour dire: quand m√™me nos conditions sont celles-l√†, on est pr√™t √† n√©gocier un peu √† la marge mais il faut accepter tout ce qu’on dit sur les contraintes √©cologiques, contraintes √©conomiques, laissez-nous travailler ici ?

Dans le plan d’investissement, les contraintes et crit√®res sont tr√®s clairs. Et ce sont des crit√®res, je dirais, assez pointus. Mais nous faisons partie aussi d’un march√© tr√®s comp√©titif et nous devons pouvoir agir selon les crit√®res repris dans le plan d’investissement.

Vous croyez √† des possibilit√©s d’obtenir des garanties en terme de vie politique belge et autres sur 30 ans ?

Les garanties sur 30 ans ont valeur de contrat. Tout contrat a une certaine valeur. Ce contrat-ci n’a pas plus de valeur qu’un autre contrat, mais il faut pouvoir reprendre ces garanties dans un plan √† plus long terme parce qu’avec un investissement aussi important, on doit au moins avoir quelques garanties √† plus long terme.