Au fou ! au fou !

Selon un article publi√© r√©cemment dans Trends-Tendances, la coop√©ration entre SN Brussels Airlines et American Airlines s’intensifie. Bruxelles pourrait √† terme devenir la t√™te de pont europ√©enne de la premi√®re compagnie a√©rienne du monde.

¬ęEn mai 2004, SN Brussels Airlines, sous l’√©gide de son executive chairman, Rob Kuijpers, et American Airlines ouvriront une nouvelle ligne entre Bruxelles et New York (JFK). Cet accord, ajout√© √† celui qui existe d√©j√† depuis plus d’un an sur la ligne Chicago-Bruxelles, prend une dimension bien sup√©rieure lorsqu’on sait qu’il ouvre aux deux compagnies leurs r√©seaux respectifs. Il est aussi int√©ressant de constater qu’American, peu pr√©sente en Europe continentale, a choisi SN Brussels Airlines comme partenaire plut√īt que d’autres compagnies d√©j√† membres de son alliance One World, telles que Swiss et Aer Lingus… SNBA et American Airlines ont en outre demand√© aux autorit√©s US l’immunit√© antitrust dont elles n’ont actuellement nul besoin, mais qui pourrait leur √™tre utile √† l’avenir. Histoire de faire un jour de Bruxelles le hub europ√©en d’American Airlines. (P.-Y.W)¬Ľ

A la lecture des projets de SNBA et Americian Airlines, repris dans Trends-Tendances, nos dirrigeants se r√©jouissent sans doute des retomb√©es de cet accord pour la sant√© de notre nouvelle compagnie nationale et pour l’emploi √† Zaventem.

Ce projet s’ajoute aux intentions d’expansion des vols de nuit exprim√©es par DHL, qui d√©clare d√©j√† qu’il lui faudra engager 1000 personnes pour assurer un nombre de vols suppl√©mentaires, qu’elle se d√©clare cependant
encore incapable de chiffrer!

Avec les difficult√©s que le gouvernement connait d√©j√† dans la distribution harmonieuse du trafic a√©rien actuel de Zaventem, peut-on vraiment croire qu’il soit sage de permettre un d√©veloppement aussi anarchique de cette
infrastructure ?

Ne serait-il pas temps de limiter une fois pour toutes le
nombre de mouvements annuels admissibles sur cet a√©roport urbain ? de le sp√©cialiser, ensuite, dans les vols passagers pour l’Europe, qui est sa fonction durable ? de mettre fin aux vols de nuit et √† la fonction de hub, incompatibles avec sa situation geographique au coeur de la r√©gion la plus densement peupl√©e d’Europe ou du monde ?

Finalement, est-il honn√™te de laisser croire a American Airlines ou a DHL qu’ils vont pouvoir installer leur hub europ√©en √† 2 Km d’une ville d’un million d’abitants et y assurer la croissance qu’ils esp√®rent ?

Tant les op√©rateurs que les riverains ont besoin de certitudes et de stabilit√©. Il leur faut connaitre la politique √† long terme de la Belgique en ce domaine, pour prendre les d√©cisons qui s’imposent.

Les développement, à la petite semaine, que cet aéroport connait depuis sa création, le mènent droit à une impasse.