Les impacts des vols de nuit sur la santé

Rapport de synth√®se sur le Webinar de l’Union Europ√©enne Contre les Nuisances A√©riennes (UECNA) 21 octobre 2021, 18.00 ‚Äď 19.00

Dirk Schreckenberg, Les impacts des vols de nuit sur la santé

Voir les diapositives de présentation.

Effets du bruit sur la santé:

1. Li√©s √† l’audition, tels que les troubles auditifs ou les acouph√®nes ;

2. Liés au stress :

1. Effets √† court terme, tels que l’activation physiologique, la g√™ne, la perturbation du sommeil, la perturbation des activit√©s, la perturbation de la communication ;

2. Effets à long terme, tels que gêne, perturbation du sommeil, maladies cardiovasculaires, maladies métaboliques, problèmes de santé mentale, développement cognitif en particulier chez les enfants.

Le rapport 2011 de l’OMS sur la charge environnementale due au bruit dans l’environnement a estim√© les ann√©es de vie en bonne sant√© (ajust√©es sur l’incapacit√©) perdues par an en Europe occidentale en raison du bruit des transports, qui inclut le bruit des avions :

Effet sur la sant√© Nombre d’AVCI perdues

Troubles du sommeil 903.000

Gêne 587.000

Maladies cardiaques ischémiques 61.000

Troubles du développement cognitif des enfants 45.000

Acouphènes 22.000

TOTAL 1.618.000

Ainsi, sur les 1,6 million d’AVCI perdues, plus de 900 000 (= 56%) √©taient dues √† des troubles du sommeil.

Les lignes directrices de l’OMS 2018 sur le bruit dans l’environnement pour la R√©gion europ√©enne ont identifi√©

· Cinq résultats critiques pour la santé :

1. L’agacement;

2. Les troubles du sommeil;

3. Maladies cardiovasculaires;

4. Troubles cognitifs;

5. Troubles auditifs et acouphènes.

¬∑ Deux recommandations pour le niveau d’exposition au bruit:

1. Lden = 45 dB, niveau sonore pour la journée, la soirée et la nuit (= une journée entière);

2. Lnight = 40 dB, niveau sonore pour la nuit.

Effets à long terme du bruit des avions la nuit

Une étude de Porter et al (2000) a identifié, comme conséquences du bruit nocturne des avions, les éléments suivants

¬∑ des r√©actions aigu√ęs telles que le r√©veil et la g√™ne aigu√ę;

¬∑ des effets sur l’ensemble de la nuit, tels que la fragmentation du sommeil et la r√©duction de sa dur√©e;

· les effets du lendemain, tels que la somnolence et la diminution des performances; et

¬∑ des effets chroniques tels que des effets sur la sant√© physique et mentale entra√ģnant une g√™ne chronique et une diminution de la qualit√© de vie.

L’√©tude HYENA de J√§rup et al (2008) a r√©v√©l√© que le bruit nocturne des avions augmente le risque d’hypertension √† long terme.

Une √©tude de M√ľnzel et al (2021) a identifi√© un certain nombre de cons√©quences n√©gatives √† long terme sur la sant√©, li√©es au stress, du bruit des avions la nuit, notamment

· la dépression, la gêne;

¬∑ les maladies cardio-m√©taboliques (hypertension, ath√©roscl√©rose, r√©sistance √† l’insuline, ob√©sit√©); et

· les maladies des vaisseaux sanguins (activation du SRAA, vasoconstriction, inflammation, stress oxydatif).

Une autre √©tude de M√ľnzel et al (2021) a montr√© que le bruit nocturne des avions (et des chemins de fer) augmente √† long terme

¬∑ l’activation sympathique, qui est une r√©ponse physiologique au stress ;

· la pression artérielle, qui est un facteur de risque pour les maladies cardiaques ;

¬∑ la rigidit√© art√©rielle, qui est un indicateur de l’ath√©roscl√©rose ; et

¬∑ les marqueurs du stress oxydatif et de l’inflammation, qui sont des facteurs de risque de maladies m√©taboliques.

Effets du bruit sur le sommeil

Il a été démontré que le bruit

· fragmenter le sommeil et réduire la continuité du sommeil;

· réduire la durée du sommeil.

Nous avons besoin de 7 √† 9 heures de sommeil par nuit pour r√©cup√©rer. Il se peut que nous nous r√©veillions plusieurs fois par nuit sans nous en apercevoir et donc sans pouvoir signaler ces r√©veils le lendemain. Le bruit nocturne entra√ģne toutefois des r√©veils suppl√©mentaires lorsque le corps n’est pas pr√™t √† se r√©veiller. Cela entra√ģne des perturbations et des r√©actions physiologiques.

Il est important de tenir compte √©galement du niveau sonore (maximal) lors d’√©v√©nements sonores uniques, et pas seulement du bruit moyen. Par exemple, un Lnight moyen = 38,3 dB peut r√©sulter d’un LAS, max de 66 dB(A) √† chacun de 4 √©v√©nements uniques, 63 dB(A) √† chacun de 8 √©v√©nements uniques, ou 60 dB(A) √† chacun de 16 √©v√©nements uniques .

Le cas de l’a√©roport de Francfort: Nouvelle piste et implication d’une interdiction des vols de nuit

En octobre/novembre 2011, une interdiction de vol de nuit de 6 heures seulement, de 23h00 √† 5h00, a √©t√© mise en place √† l’a√©roport de Francfort, appel√©e ¬ę¬†nuit de m√©diation¬†¬Ľ. Les habitants ont cependant protest√©, car ils s’attendaient √† une v√©ritable interdiction des vols de nuit. Cela a conduit √† une d√©cision de justice en 2012 selon laquelle une interdiction totale des vols de nuit devait √™tre mise en Ňďuvre. Finalement, une interdiction des vols de nuit qualifi√©e de ¬ę¬†r√©aliste¬†¬Ľ par les autorit√©s a √©t√© mise en place: interdiction des vols de 23h √† 6h + une utilisation moins fr√©quente de certaines pistes pendant les ¬ę¬†heures creuses¬†¬Ľ: de 22 √† 23h, deux pistes nord sont moins utilis√©es, de 5 √† 6h, deux pistes sud sont moins utilis√©es. N√©anmoins, 17 vols sont encore autoris√©s de 23 √† 5 heures.

Les manŇďuvres des autorit√©s ont suscit√© la m√©fiance de la population qui demande d√©sormais une interdiction de vol pour toute la nuit.

Les troubles du sommeil ont-ils diminu√© gr√Ęce √† l’interdiction des vols de nuit √† l’a√©roport de Francfort ? – √Čtude NORAH

Les troubles du sommeil autodéclarés

¬∑ n’ont pas fondamentalement chang√© entre 22 et 23 heures;

· ont diminué entre 23 et 5 heures pour des niveaux de bruit de LpAeq >42,5 dB, mais sont restées inchangées pour des niveaux de bruit inférieurs;

· ont légèrement augmenté pendant 5 à 6 heures, peut-être en raison de la nuit calme précédente.

La qualit√© physiologique du sommeil ne s’est pratiquement pas am√©lior√©e avant/apr√®s la mise en Ňďuvre de l’interdiction des vols de nuit.

Martin Kessel, Interdiction des vols de nuit

Voir les diapositives de la présentation.

Un vol de nuit perturbe les 8 heures de repos et de sommeil reconnues par l’OMS comme un temps de r√©cup√©ration. Des √©tudes cliniques confirment l’existence de risques pour la sant√© caus√©s par le bruit des vols de nuit.

Avec une interdiction des vols de nuit, les vols de nuit concern√©s doivent √™tre ¬ę¬†entass√©s¬†¬Ľ dans la journ√©e.

√Ä Francfort, nous avions notre propre syst√®me de contr√īle des vols de nuit: D√®s qu’un seul vol enfreignait l’interdiction des vols de nuit d’une minute, nous protestions aupr√®s des autorit√©s.

Aucune compagnie a√©rienne n’a fait faillite √† cause de l’interdiction des vols de nuit √† l’a√©roport de Francfort. Au contraire, Lufthansa cargo a d√©velopp√© ses installations √† l’a√©roport de Francfort malgr√© l’interdiction des vols de nuit et a r√©alis√© un b√©n√©fice d’un milliard d’euros en 2021.

L’interdiction des vols de nuit est une restriction commerciale au m√™me titre que toute autre restriction appliqu√©e au secteur de l’aviation, comme le syst√®me de cr√©neaux horaires dans les a√©roports.

Plus de 95 % du fret transporté par les vols de nuit est du transport de masse, mais pas de marchandises urgentes. Seuls 5 % sont des envois de courrier de nuit.

Dans l’UE, 240 a√©roports n’ont aucun probl√®me avec l’interdiction des vols de nuit, seuls 25 en ont. Un r√®glement europ√©en pourrait √©tablir les m√™mes conditions pour tous les a√©roports, garantissant ainsi une concurrence √©quitable.

Des interdictions de vols de nuit d’une dur√©e d’au moins 6 heures (23 √† 5 h) ont √©t√© √©tablies √† Zurich, Gen√®ve, B√Ęle, Francfort, D√ľsseldorf, Berlin, Munich, Hanovre, Stuttgart, Paris-Orly et plusieurs autres.

Cependant, 6 heures, c’est trop peu, 8 heures de sommeil sont n√©cessaires. Le pire effet vient du bruit entre 5 et 7 h du matin.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)