Le parlement flamand bannit l’avion pour les d√©placements courts

Lalibre.be
02 juillet 2018

Commentaire : le parlement flamand se
donne bonne conscience avec des mesurettes mais continue de pr√īner le
développement de zaventem et les survols au-dessus de nos têtes.

—————————————————

Le parlement flamand a l’intention de moins recourir au transport a√©rien pour les d√©placements effectu√©s dans le cadre de ses activit√©s. A partir de la prochaine l√©gislature (2019-2024), le train sera privil√©gi√© pour toutes les destinations se trouvant √† moins de 500 kilom√®tres et atteignables en six heures, a d√©cid√© lundi le bureau √©largi de l’assembl√©e.

Le parlement flamand r√©alise annuellement 20 √† 30 voyages √† l’√©tranger (visites de travail des commissions, participations √† des conf√©rences internationales, …). Par le pass√©, le mode de d√©placement √©tait souvent choisi en fonction du co√Ľt et de la dur√©e du trajet.

Le caract√®re durable du voyage n’√©tait quant √† lui pas consid√©r√© comme un crit√®re, jusqu’au jour o√Ļ une commission parlementaire a souhait√© se rendre par avion √† Bordeaux et ouvert un d√©bat au sein de l’institution.

Apr√®s une premi√®re d√©cision de principe, le bureau √©largi du parlement a confirm√© ce lundi que les d√©placements courts √† l’√©tranger ne pourraient plus se faire par voie a√©rienne. L’assembl√©e s’est bas√©e sur le mod√®le suivi par la Chambre des d√©put√©s des Pays-Bas en la mati√®re.