Vivre dans le bruit de la circulation peut faire grossir!

dhnet.be
26 mai 2015

L’obĂ©sitĂ© inquiète. D’ailleurs l’OMS met en garde contre une vĂ©ritable Ă©pidĂ©mie qui devrait toucher l’Europe d’ici 2030. Et si certaines causes de cette maladie sont connues, notre cadre de vie peut Ă©galement influer sur la prise de poids. C’est le cas de la pollution sonore par exemple. Des scientifiques ont Ă©pinglĂ© le bruit causĂ© par le trafic routier dans une Ă©tude publiĂ©e par le British Medical Journal. Et si vous vivez près d’une autoroute, d’un gros carrefour, d’un aĂ©roport, ou d’une voie de chemin de fer, la prudence est de mise…

Tout le boucan engendrĂ© par ce trafic nuit Ă©videmment sur la qualitĂ© du sommeil. Et on sait combien ce trouble peut jouer sur la prise de poids. La fatigue engendre une baisse d’Ă©nergie, une baisse des dĂ©fenses immunitaires et donc une sĂ©dentaritĂ© plus importante. Et puis, le bruit provoque Ă©galement des changements dans les niveaux d’hormones du stress. C’est aussi un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires (hypertension, infarctus de myocarde et accident vasculaire cĂ©rĂ©bral).

Cette Ă©tude portait sur 5075 hommes et femmes en Suède. Selon les rĂ©sultats, cette nuisance peut aussi affecter le système mĂ©tabolique menant parfois Ă  l’obĂ©sitĂ© ou au diabète de type 2. « Le bruit de la circulation peut influencer nos fonctions mĂ©taboliques et cardiovasculaires via les troubles du sommeil et le stress chronique (…) le sommeil est un modulateur important de la libĂ©ration d’hormones, de la rĂ©gulation du glucose et de la fonction cardiovasculaire (…) les troubles du sommeil peuvent donc affecter les fonctions immunitaires, influencer le contrĂ´le de l’appĂ©tit et de la dĂ©pense d’Ă©nergie », explique le Dr Pyko. Bref, investir pour le double vitrage ne semble pas du gaspillage…