Survol de Bruxelles : bientĂŽt la route Zoulou ?

Notre commentaire : Monsieur Wathelet sait-il que si les vols de nuit ne sont pas simplement annulĂ©s, sa proposition d’allonger la nuit de 23 Ă  06H Ă  22 Ă  07 H ne fera que dĂ©placer les vols ….vers la route dite « du canal » > INACCEPTABLE !

Madame Milquet a-t-elle déjà vu le tracé du ring ainsi que la situation et la densité des zones habitées ?

Mais oĂč sont donc les solutions durables et structurelles pour cet aĂ©roport urbain ?

lalibre.be
17 avril 2014

BELGIUM BRUSSELS AIRPORT ANTONOV PLANELe secrĂ©taire d’Etat Ă  la mobilitĂ© Melchior Wathelet (cdH) dĂ©posera ce jeudi au Conseil des ministres des propositions visant Ă  rĂ©duire les nuisances sonores liĂ©es au survol accru de Bruxelles par les avions depuis la mise en oeuvre d’un nouveau plan de rĂ©partition. La vice-PremiĂšre ministre cdH JoĂ«lle Milquet l’a expliquĂ© dans une interview au Soir et Ă  l’agence Belga. La proposition consiste Ă  rediriger les avions passant actuellement par les routes « Yankee » (le long du canal) et « Sopok » (Etterbeek, Auderghem et Watermael-Boitsfort) vers la route dite « Zoulou ».

Celle-ci survole Ă  trĂšs haute altitude des zones moins densĂ©ment peuplĂ©es, le long du Ring, avant de descendre vers le Sud, a indiquĂ© jeudi Mme Milquet Ă  l’agence Belga. Cette trajectoire permettrait de soulager Bruxelles sans remettre la pression sur la pĂ©riphĂ©rie est (oostrand) de la capitale, ajoute-t-elle.

Les nouvelles propositions de M. Wathelet seront examinĂ©es vendredi prochain en Conseil des ministres. Elles prĂ©voient par ailleurs une extension de la nuit d’une durĂ©e de deux heures (« la nuit » passerait de 23H-6H Ă  22H-7H). Rien ne garantit qu’un accord sera trouvĂ© avant les Ă©lections, mais « il faut essayer », estime Mme Milquet.

Evelyne Huytebroeck dĂ©nonce « l’Ă©lectoralisme » des propositions de JoĂ«lle Milquet

La ministre bruxelloise de l’Environnement, Evelyne Huytebroeck (Ecolo), a dĂ©noncĂ© jeudi « l’Ă©lectoralisme » de la ministre de l’IntĂ©rieur JoĂ«lle Milquet aprĂšs son interview dans les colonnes du « Soir » oĂč elle avance une sĂ©rie de pistes pour rĂ©duire les nuisances sonores gĂ©nĂ©rĂ©es par les avions survolant Bruxelles.

« Cette interview me fait sortir de mes gonds », a rĂ©agi jeudi la ministre Ă©cologiste auprĂšs de l’agence Belga. « Il convient d’agir vĂ©ritablement, mais faire de la communication comme cela ne va pas faire avancer les choses… ».

« AprĂšs avoir mis la pagaille dans le ciel bruxellois, Mme Milquet avance des solutions dont elle sait pertinemment qu’elles seront refusĂ©es par les partenaires flamands. Elle aura alors beau jeu de dire que ce sont les Flamands qui n’en veulent pas. Si ça ce n’est pas de l’Ă©lectoralisme… »

Selon la ministre bruxelloise, les propositions avancĂ©es par JoĂ«lle Milquet jeudi dans la presse n’ont en outre rien de neuf.

« Je les ai pour la plupart moi-mĂȘme proposĂ©es au secrĂ©taire d’Etat (Ă  la MobilitĂ©) Melchior Wathelet. Depuis fin 2011, je lui ai envoyĂ© six lettres Ă  ce sujet! Mais je n’ai reçu qu’un seul accusĂ© de rĂ©ception… ».

Pour Evelyne Huytebroeck, « avant de balancer des avions dans tous les quartiers de Bruxelles », il aurait d’abord fallu nĂ©gocier un accord de coopĂ©ration entre les RĂ©gions pour trouver une solution pour tous les habitants.

Dans l’immĂ©diat, il conviendrait d’en revenir, selon elle, Ă  la situation antĂ©rieure au « plan Wathelet » en application depuis fĂ©vrier 2014, « qui n’est pas bonne », reconnaĂźt-elle. « Mais ce qu’il faut, c’est prĂ©parer des mesures structurelles ».

Quant Ă  l’installation de sonomĂštres Ă  Bruxelles, que JoĂ«lle Milquet disait dans son interview attendre depuis deux lĂ©gislatures, la ministre Huytebroeck rĂ©pond que Bruxelles comptait neuf sonomĂštres depuis « plusieurs annĂ©es dĂ©jà », et que quatre appareils supplĂ©mentaires ont par ailleurs Ă©tĂ© installĂ©s en fĂ©vrier dernier sur le territoire de la RĂ©gion.

La N-VA fustige la proposition de Milquet

La N-VA a dĂ©noncĂ© jeudi la proposition de Mme Milquet visant Ă  rediriger certains avions survolant Bruxelles vers la pĂ©riphĂ©rie nord, afin de minimiser les nuisances sonores pour les Bruxellois. « Cela repousse totalement les nuisances vers la Flandre », critique le dĂ©putĂ© Bert Wollants. « Ce n’est pas une proposition constructive. Je ne crois pas qu’ils cherchent une solution ». Le gouvernement flamand, dont la N-VA est l’un des partenaires de coalition, a dĂ©jĂ  lancĂ© une procĂ©dure devant le Conseil d’Etat contre le recours Ă  la route « Zoulou », que continuent d’emprunter des avions, au nord de Bruxelles, mĂȘme si elle a Ă©tĂ© dĂ©laissĂ©e dans le cadre d’accords conclus au niveau fĂ©dĂ©ral en 2008 et 2010. M. Wollants dĂ©nonce une proposition « électorale » de Mme Milquet visant Ă  concentrer Ă  nouveau les vols dans cette direction.