Petits vols au-dessus de Bruxelles

La piste d’atterrissage 07 droite de l’aĂ©roport de Bruxelles-National a dĂ» tout Ă  fait exceptionnellement ĂŞtre mise en service de 11h Ă  19h pour tous les atterrissages Ă  cause du vent et parce que les autres pistes n’Ă©taient pas disponibles.De manière tout aussi exceptionnelle, les habitants de la capitale auront donc assistĂ© Ă  ces atterrissages. Selon le service fĂ©dĂ©ral de mĂ©diation de l’aĂ©roport national, un vent important de sud-est d’une certaine intensitĂ© ne permettait pas d’utiliser dans le respect des normes de vent les pistes historiques principales 25 pour les atterrissages et les dĂ©collages.
La piste diagonale de rĂ©serve 02/20 n’Ă©tait pas utilisable suite Ă  des vols de calibrage des Ă©quipements Ă©lectroniques d’atterrissage aux instruments (ILS). De ce fait, la seule solution qui restait possible Ă©tait d’utiliser les pistes 25 mais renversĂ©es dans l’autre sens, soit atterrir en piste 07 droite et dĂ©coller en 07 gauche.

En Clair, les avions arrivaient par Dilbeek, Anderlecht (Prince de Liège, Scheut), Gare de l’Ouest, Porte de Ninove, place Sainte-Catherine, le Théâtre flamand, le boulevard Albert II, la gare du Nord, Schaerbeek, Evere et atterrissaient Ă  très basse altitude sur Zaventem-Village par les Parklaan et Watertorenlaan vers le seuil de la piste 07 droite.

La piste 07 droite n’est que très rarement utilisĂ©e. Tout en Ă©tant la plus longue, elle n’est pas Ă©quipĂ©e d’instruments de guidage automatique ILS pour des atterrissages par toutes conditions de visibilitĂ©, et elle survole Bruxelles en phase finale d’atterrissage. Elle avait Ă©tĂ© utilisĂ©e pour les atterrissages pour les dernières fois en 1974, durant le mois d’aoĂ»t, Ă  la suite des travaux Ă  la piste 02 qui Ă©tait fermĂ©e, pendant 3 jours des vacances de Pâques 1991, Ă  la suite de la fermeture de la piste 02 pour cause de travaux, en janvier 2003, lors de l’accident d’un avion Cessna de la Gendarmerie, et le 8 mai dernier Ă  la suite des conditions mĂ©tĂ©o très mauvaises avec un vent de sud-est très important.

( D’après BELGA)