Patatenrand !

Il est près d’une heure du matin, Monsieur Verhofstadt, et nous n’avons pas droit au repos.

Les avions défilent à la verticale de la maison sans discontinuer vers la piste 02. 75 dB en moyenne alors que l’OMS recommande 55 dB le jour et 45 la nuit.

Et cela continuera demain toute la journée (250 survols) et dimanche (idem) car le vent sera au nord-est …et sans doute lundi aussi…après un beau week-end ensoleillé !
« Et tant pis pour ces bourgeois fransquillons », comme l’a déclaré devant ses électeurs M. Anciaux.

TOUT pour l’Oostrand !

Au bénéfice de qui ?

Du Noordrand : non !
Du Zuidrand : non !
Du Westrand : non !

De qui alors ?

Du Patatenrand !!

ce quasi-désert situé au nord-est de l’aéroport.

Et pour la satisfaction de votre ministre des Transports qui vous a assuré que son « spreiding » était tout à fait « billijke » !

Vraiment, il n’y a qu’en Belgique qu’on imagine ce genre de sévices contre des citoyens.

Je crains aussi que le Vlaams Blok ne contamine nos compatriotes du nord du pays.

« Les étrangers » sont leur cible et les belges francophones vont les remplacer puisque ce n’est plus « politiquement et judiciairement correct » de s’en prendre aux étrangers.
Nous sentons en effet monter une animosité que nous n’éprouvons absolument pas pour nos amis flamands.
Redressez la barre, Monsieur le Premier Ministre, car nous craignons « l’après-élections ».

Quoi qu’il en soit, les habitants de l’Oostrand, francophones et néerlandophones et aussi nos amis étrangers (« qui n’ont rien à dire, selon votre ministre, car ils ne paient pas d’impôts ») sont injustement discriminés.

POUR RIEN NI POUR PERSONNE !

Dormez bien !

J.P.

Samedi-dimanche 14-15 mai 2004