Un retour de Venise

Cher Monsieur le Ministre,

Ce week-end je rentrais de Venise. Assise dans un avion de la SN, je regardais par la fenĂŞtre alors que nous approchions de Bruxelles. Je vis Louvain, des champs, quelques maisons et…Ă  ma plus grande surprise, je vis
dĂ©filer sous mes yeux, parallèle Ă  la trajectoire de l’avion, mais quelques centaines de mètres plus bas, les pistes de Zaventem. A peine passĂ© l’ aĂ©roport, l’avion s’inclina lentement vers la gauche et nous fĂ®mes un ‘petit
survol’ de Bruxelles et de sa pĂ©riphĂ©rie pendant plus de 10 minutes. Kraainem, WoluwĂ© Saint-Pierre, le Ring en direction de Waterloo, le Château de La Hulpe, Tervuren, Wezembeek-Oppem et… les pistes de Zaventem que nous
avions dĂ©jĂ  survolĂ©es dix minutes au par avant!? Un embouteillage dans le ciel qui nous forçait Ă  faire un petit tour en attendant notre tour? Une fausse manoeuvre de notre pilote? Pas du tout… le très intelligent plan de
dispersion de notre Ministre Anciaux!

A l’arrivĂ©e j’allai parler quelques minutes au pilote pour connaĂ®tre son opinion. Et il ne m’en fallut mĂŞme pas une pour la connaĂ®tre: ‘Ridicule’, ‘Absurde’, ‘dangereux’ et quelques autres qualificatifs me firent rĂ©aliser que mĂŞme des professionnels, non riverains jugeaient cette situation
absurde. ‘Grâce au plan de notre Ministre nous ennuyons un maximum de personnes, sans parler de la pollution et du coĂ»t de ces mesures’.

– Savez-vous qu’une heure de vol coĂ»te entre 3.500 et 10.000 EUR? Rajouter 10′ de vol pour atteindre la piste 02/20 qui se trouve perpendiculaire aux deux autres pistes coĂ»te donc entre 600 et 1.700 EUR par vol

– Savez-vous que le plein d’un avion peut aller jusqu’Ă  47 tonnes de fuel? On parle toujours de la pollution sonore mais 10′ de vol en plus signifie Ă©galement un fort accroissement de la pollution atmosphĂ©rique au dessus de
Bruxelles. A l’heure oĂą la planète se rĂ©chauffe et oĂą la pollution est combattue avec vigueur, la mise en place du joyeux plan Anciaux n’est elle pas une aberration?

– Savez-vous qu’aujourd’hui, les avions qui dĂ©collent et ceux qui atterrissent ont des trajectoires qui se coupent, ce qui rend la tâche des contrĂ´leurs aĂ©riens plus complexe?

– Saviez-vous…

La liste est longue mais vous la connaissez sûrement par coeur, chaque plainte devant reprendre les mêmes points.

Ce que vous ne saviez par contre sans doute pas, c’est que j’ai un bĂ©bĂ© de 4 mois, qui se rĂ©veille toutes les nuits grâce Ă  la berceuse des avions. Que moi-mĂŞme, entre les pleurs de mon bĂ©bĂ© et les vrombissements nocturnes, je
ne dors presque plus.

Ce que vous ne saviez sans doute pas, c’est qu’il y a quelques mois, nous avons achetĂ© un terrain Ă  Tervuren sur lequel nous construisons une maison afin de pouvoir, avec nos deux bĂ©bĂ©s, profiter d’un jardin. Aujourd’hui, ce
terrain est sous l’axe des avions. Nous ne savons plus que faire. ArrĂŞter la construction et perdre ce que nous avons investi et rester dans notre appartement ou terminer la construction, y vivre, cloĂ®trĂ©s et de toute façon
se dire que l’investissement que nous avions fait est perdu car qui voudrait d’une maison sous les avions?

Je me doute bien, Cher Monsieur le Ministre que tous ces mots vous laisseront indiffĂ©rents car mĂŞme multipliĂ©s par des milliers que sont-ils comparĂ©s Ă  la voix d’un seul Ă©lecteur? Rien !

Mais continuez, allez-y allègrement, bafouez les lois, les principes moraux les plus Ă©lĂ©mentaires, faites exploser les sonomètres, polluez les vies de milliers de personnes et peut-ĂŞtre qu’Ă  force d’exagĂ©rations rĂ©ussirez-vous
Ă  mobiliser assez de personnes contre vous, peut-ĂŞtre ferez-vous un faux-pas impardonnable qui remettront les avions Ă  leur place….

Continuez !

Une Riveraine dĂ©sespĂ©rĂ©e mais qui, au fil des nuits blanches et de vos aberrations se dit qu’une justice existe et qu’elle finira bien par s’appliquer, mĂŞme Ă  vous, Cher Monsieur le Ministre.

PS: Quand on se donne la peine d’Ă©crire, a-t-on le droit de recevoir une rĂ©ponse? Cela me ferait plaisir :-)

S.J.