encore une baffe pour le plan de dispersion


Le Comité restreint des Ministres de ce vendredi 5 mars 2004 a refusé d’avaliser la décision individuelle du Ministre Anciaux prise sans aucune concertation ni décision vendredi dernier de déjà mettre en route son plan les 18 mars (nuit) et 18 avril prochains (jour).

Selon l’UBCNA, Le Conseil des Ministres a aussi décidé de demander l’avis des pilotes et des associations de pilotes concernant les aspects de sécurité aérienne dans le schéma de rotation des pistes prévu par le plan Anciaux.

Personne n’a, semble-t-il demandé la démission de Bert Anciaux, comme d’aucuns l’avaient laissé (un peu trop vite) entendre dimanche dernier.