Brussels Airport

L’a√©roport de Bruxelles National, privatis√© et rebaptis√© Brussels Airport, est situ√© aux portes de la capitale belge. Vous pourriez croire que cette situation serait id√©ale et consituerait un ato√Ľt pour un grand a√©roport au centre de l’Europe. Alors, avant de devenir un voyageur de Brussels Airport, vous devez savoir que cet a√©roport est localis√© au plus mal par rapport √† la ville, par rapport aux vents dominants. En effet, les pistes sont situ√©es au nord-est de la r√©gion bruxelloise, les vents dominants de l’ouest et du sud obligent les avions √† survoler une ville d’1.000.000 d’habitants. Pour votre information en tant que passager, vous ne devez pas ignorer l’imbroglio politico-juridique qui entoure la gestion de cet a√©roport, ni l’impact environnemental qu’il repr√©sente. Des plans de vols contradictoires sont parfois √©dict√©s par l’autorit√© de contr√īle, particuli√®rement le week-end. Les trajectoires impos√©es aux avions en partance de l’a√©roport de Zaventem sont parfois contraires aux r√®gles de s√©curit√©, avec notamment des avions qui d√©collent avec vent arri√®re.

En tant que passager de Brussels Airport, vous avez le droit d’√™tre inform√© de ces √©l√©ments, pour que vous puissiez vous embarquer en toute connaissance de cause. Peut-√™tre devriez-vous consid√©rer le choix d’un autre a√©roport pour votre d√©part ? Vous disposez, par exemple, de l’a√©roport de Brussels South Charleroi Airport, situ√© √† peine √† une demi-heure de voiture de Bruxelles.

En empruntant l’a√©roport de Bruxelles National, votre avion survolera une zone dens√©ment peupl√©e, √† savoir plus de 6.100 habitants au km¬≤. Il y a, parmi tous ces gens, des personnes dont la vie est devenue un enfer √† cause des avions et de la gestion aveugle et politicienne de Brussels Airport. Les victimes des nuisances sonores se sont regroup√©es en associations de riverains, dont l’une, Bruxelles Air Libre Brussel, tient √† vous informer par ce site des cons√©quences de votre choix en mati√®re de voyage a√©rien.
BALB demande :

  • L’interdiction de survol de TOUTE zone dens√©ment peupl√©e √† moins de 2.000 m. d‚Äôaltitude/ c‚Äôest la r√®gle d‚Äôapplication √† l‚Äôint√©rieur du p√©riph√©rique parisien, √† la fois pour des raisons de s√©curit√© et de sant√© publique.
  • Une politique d‚Äôam√©nagement du territoire destin√©e √† RETABLIR des couloirs non habit√©s et √† maintenir les zones agricoles et industrielles.
  • Une indemnisation des personnes les plus expos√©es, qui doivent pouvoir s‚Äôinstaller ailleurs sans frais.
  • Le refus de tout permis de b√Ętir r√©sidentiel sous ces couloirs a√©riens prioritaires obligatoires.
  • Le recul des seuils de pistes et augmentation du gradient de mont√©e. Ces 2 mesures combin√©es doivent contribuer √† limiter le nombre de personnes survol√©es.

La cr√©ation d‚Äôune autorit√© de contr√īle ind√©pendante charg√©e du respect des routes et proc√©dures. Cette autorit√© constatera et verbalisera de mani√®re dissuasive les infractions constat√©es, elle fournira aussi les cartes et chiffres demand√©s par le m√©diateur pour l‚Äôa√©roport.

Nous vous pr√©sentons Brussels Airport sur la carte Google Map. Nous y avons report√© les trac√©s moyens des routes a√©riennes emprunt√©es au-dessus de la capitale de l’Europe. Cliquez sur la carte, et voyez le d√©tail du tissu urbain que des centaines d’avions survolent chaque jour √† basse altitude.

Source : Google Earth