Zaventem: un des 17 défis de Michel selon la Rtbf

VI Survol de Bruxelles

Car il y a au moins un débat entre entités fédérées qui risque de ne pas être très beau à suivre, c’est le débat sur le survol de Bruxelles. Le calendrier est connu : le 25 janvier, le dossier sera sur la table du comité de concertation. La Flandre a gelé, via une action en conflit d’intérêts, la décision du gouvernement bruxellois de ne plus tolérer les dépassements de bruit des avions qui survolent la Capitale. Ce gel, de 60 jours, arrive à échéance en février. Il est donc temps que tout le monde s’entende. On attend toujours des textes du cabinet du ministre de la Mobilité François Bellot pour régler définitivement cet épineux dossier. Et pendant ce temps, Charles Michel devra mettre les mains dans le cambouis : des emplois sont en jeu, à en croire la Flandre et l’aéroport, et dans le même temps, les nuisances et les risques liées à la sécurité sont à la charge des Bruxellois. Sacré casse-tête…