1988-2018 : 30 ans de vols de nuit autour de Zaventem, maintenant cela suffit !

Communiqué de presse de l’UBCNA du 18 décembre 2018
Le 19 décembre 1988 sans aucune information préalable, sans consulter ni renseigner les populations, sans avertir ni les communes ni les Bourgmestres; tout à coup des vols de nuit ont été organisés depuis Zaventem par les pistes 19 et 25R, alors que depuis 1958 aucun vol ne se faisait de nuit .
Cela fait 30 ans que chaque nuit des avions volent nos nuits, 30 ans que des milliers de personnes ont le sommeil perturbé à cause d’avions, 30 ans qu’aucune mesure d’accompagnement n’a été prise pour protéger tous les riverains, 30 ans que les vols de nuit s’opèrent en toute impunité.
Mais cette année 2018 est plus que tout autre décourageante : alors que le nombre annuel des vols de nuit est théoriquement plafonné à 16.000 vols de nuit, il s’avère qu’en 2018 plus de 17.500 vols de nuit auront pris place à Zaventem. La faute à des avions en retard qui faute de pouvoir décoller en temps normal avant 23H00, décollent en retard de nuit après 23H00.
30 ans aussi que la piste 19 est utilisée intensivement chaque nuit, alors qu’elle est la plus courte et en pente, et qu’elle croise les 2 autres pistes.
Les vols de nuit ne sont pas nécessaires à l’activité aéroportuaire de Zaventem, et n’apportent aucune plus value mais que des ennuis. Clairement, le coût en sécurité sociale des maladies et troubles du sommeil est supérieur, en Belgique, à ce que rapportent les vols de nuit. Les vols de nuit ne sont ni indispensables ni vitaux à Zaventem, faute de toute politique décente d’urbanisme, de protection des habitations ou d’isolation.
Pourtant il existe depuis 2003 un fonds de financement des maisons en isolation, FANVA, qui est vide, pas 1 seul € n’y a été versé alors que les compagnies aériennes paient pourtant des redevances de bruit pour les vols de nuit. 
C’est la raison pour laquelle toutes les associations de riverains, flamandes et francophones, autour de Zaventem réclament la fin de tous les vols de nuit, et exigent un aéroport urbain uniquement ouvert en journée entre 07H00 du matin jusqu’à 22H00 le soir.
Les vols de nuit volent nos nuits, les vols de nuit volent notre sommeil, les vols de nuit volent notre vie.
Nous vous prions de croire en notre considération la plus cordiale pour tout renseignement ultérieur.