Le Ministre Bellot compare les nuisances des avions avec le brame du cerf.

Courriel du 03 septembre 2017 d’une membre de notre association au Ministre Bellot
Monsieur le Ministre,
 
En comparant les nuisances des avions au brame du cerf, vous avouez – publiquement de surcroît – votre mépris pour la cause. D’autant que les zones survolées ne sont pas seulement victimes du bruit mais aussi de la pollution et du risque d’un crash.
 
Vous êtes responsable de ce dossier et le seul en mesure d’en changer la donne.  Au lieu de cela, vous nous avez bernés avec vos interventions lénifiantes de début de mandat : de la poudre aux yeux pour  ‘tenir’ jusqu’aux prochaines électionsCette attitude est pitoyable, autant de votre part que de celle de votre parti.  Votre jeu est indigne et dangereux :  votre servilité à l’extrême droite flamande ne fait que renforcer le dégoût que les citoyens ont pour la politique. 
 
En attendant, Monsieur le Ministre, qu’un jour vous ayez honte de votre indifférence, le jour peut-être où vous passerez de vie à trépas, où vous serez seul face à vous-même, je vous souhaite des jours paisibles à l’orée de votre forêt. 

G.W.