Survols du Brabant wallon et vols de nuit

Avec Isabelle Durant, sénatrice ECOLO
Philippe Touwaide, médiateur de l’aéroport de Bruxelles National

La situation et les activités de l’aéroport de Zaventem impliquent le survol de zones densément peuplées.
Zaventem est le seul exemple européen où un plan de dispersion des vols et de répartition des nuisances est appliqué.
La mise en oeuvre de ce plan influence directement la vie des habitants du Brabant wallon.
Les plaintes sont nombreuses.
Une seule et même piste, peu utilisée auparavant, est à la base de ces nuisances, elle reçoit, depuis quelques mois pratiquement 50% des vols.
De plus, les conditions de survol (trajectoires, altitudes…) ne sont pas toujours respectées, mais, contrairement à ce qui est en vigueur dans d’autres pays, aucun organisme de contrôle n’existe et aucune sanction n’est prévue.
Certains demandent l’interdiction des vols de nuit, d’autres fustigent les premiers, considérant leurs revendications comme des préoccupations luxueuses.

D’où vient-on dans ce dossier ?

Quelles sont les conséquences du plan de dispersion pour les habitants du Brabant wallon ?

Faut-il supprimer les vols de nuit ?

Refuser les vols de nuit, est-ce refuser le développement économique ?

Faut-il déménager l’aéroport national ?

Les plaintes à propos des nuisances sonores provoquées par le plan de dispersion sont-elles des préoccupations luxueuses de nantis ?

Les risques pour la santé sont-ils réels ?

Quelles sont les positions d’ECOLO ?

Nous aborderons toutes ces questions et toutes celles que vous voudrez poser ce mardi 22 février à La Hulpe.
Pour nous y aider, Philippe Touwaide, médiateur de l’aéroport et Isabelle Durant, ancienne Ministre de la Mobilité qui a géré ce dossier lors de la législature précédente, seront présents.

Contacts et informations :

ECOLO Brabant wallon

6/201 rue Charlemagne

1348 Louvain-la-Neuve

010 45 44 90

Cette information nous est communiquée par l’association [« Trop de Bruit »->http://tropdebruit.joueb.com]